Yerka, le vélo impossible à voler entre en production

Par I Publié le 13 Août 2015

L'OBJET. Trois étudiants chiliens ont décidé de remédier à un risque qui guette tous les cyclistes : le vol de vélo. Baptisée Yerka, la bicyclette qu'ils ont mis au point se veut impossible à dérober.


Yerka, le vélo impossible à voler entre en production

Les propriétaires de vélo n'auront peut-être bientôt plus de cadenas ou de chaîne à transporter pour protéger leur moyen de locomotion favori. Trois étudiants chiliens ont en effet inventé un vélo réputé "inviolable". Baptisé Yerka celui-ci ressemble à première vue à n'importe quel VTT. Mais en s'en approchant, on découvre un astucieux système de verrou intégré au tube inférieur du cadre.

Celui-ci permet d'ouvrir le cadre en deux et, en y associant la tige de la selle, d'attacher le vélo à n'importe quel élément de mobilier urbain. Poteaux, lampadaire et autres rails de sécurité de moins de 20 centimètres de diamètre deviennent ainsi solidaires du vélo.


Crédit photo: Youtube
Crédit photo: Youtube
Si la majorité des cadenas ne résistent pas plus de quelques minutes à un voleur muni de bons outils, l'astuce réside ici dans le fait que le voleur devra découper le cadre pour emporter ce vélo. Ce dernier s'en retrouvera inutilisable et donc invendable. Pour plus de sécurité, des boulons uniques ont même été installés sur les roues. Sans l'outil spécifique, impossible de les démonter.

Renommée mondiale

Le Yerka a été créé par Cristóbal Cabello, Juan José Monsalve et Andrés Roi Eggers. Ces trois étudiants en ingénierie ont bénéficié d'une bourse de 100 000 dollars du gouvernement chilien développer leur produit. Afin le mettre en production, ils ont ensuite mené une campagne de financement participatif sur la plateforme Indiegogo.

Cristobal Cabello, dans une interview accordée à la CNN   explique que le crowdfunding leur a permis d'acquérir une renommée mondiale sans passer par les circuits traditionnels de publicité, avec leurs frais afférents. Résultat, 300 vélos ont déjà été pré-commandés, pour un prix unitaire de 500 dollars. Les trois étudiants recherchent désormais un million de dollars pour poursuivre l'aventure.


Restera à voir si, en pratique, ce système est bel et bien inviolable. D'autres s'y sont déjà essayé sans succès, à l'image des créateur des antivols Kryptonite qui ont vu leurs ventes s'effondrer en 2005 lorsqu'un blogueur a démontré que ceux-ci pouvaient s'ouvrir à l'aide d'un simple stylo bic. D'autant que le Yerka présente un autre risque. Comme le pointe le site américain Treehunger, une personne mal intentionnée pourrait, d'un simple coup de pied, fausser la tige de selle, et rendre le vélo inutilisable pour son propriétaire. 

Jean-Jacques Valette
Journaliste à We Demain 
@ValetteJJ



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN


DÉCOUVREZ WE LIFE PAPIER by WE DEMAIN LA REVUE




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE