100% ado  > WE DEMAIN 100% ado : les adolescents au pouvoir !

Written by 15 h 16 min 100% ado, Partager, Politique

WE DEMAIN 100% ado : les adolescents au pouvoir !

Dans le monde, dans les villes et villages, au collège ou au lycée…et même sur les réseaux, les adolescents s’activent pour plus d’écologie, d’égalité, de respect de chacun.

Le 16/06/2022 par Florence Santrot
WE DEMAIN 100% ADO

La démocratie ne se joue pas que dans les urnes !“. Ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas encore le droit de vote que les adolescents ne peuvent pas prendre le pouvoir. Et s’activer pour plus d’écologie, d’égalité, de respect de chacun dans notre quotidien. Ce nouveau numéro de WE DEMAIN 100% ado est l’occasion de découvrir le portrait de jeunes qui secouent ce vieux monde.

Il y a Madison, 12 ans, qui protège les coraux au Belize. Garvita, à peine 20 ans, qui fait économiser l’eau en Inde. Ralyn Lilly, 14 ans, qui débarrasse la Thaïlande du plastique… Autant de profils inspirants qui invitent à passer à l’action. Et ça tombe bien : ce nouveau numéro de WE DEMAIN 100% ado donne aussi des pistes pour agir à son niveau. Comme le dit Camille Etienne, invitée spéciale de cette édition, “Soit tu cèdes à la culpabilité et tu te sens mal et impuissante, soit tu entres dans la lucidité et l’action et ça fait du bien.”

Quand tu entres dans la lucidité et l’action, ça fait du bien !

Camille Etienne

La seconde main en première ligne sur WE DEMAIN 100% ado

À découvrir aussi dans ce numéro, notre “Guide du rien de neuf”. Ou quand l’art de “drifter” – chiner de la seconde main – devient la règle pour s’habiller en limitant la casse au niveau de son empreinte carbone. Rayon par rayon, découvrez tous nos bons plans “seconde main”. Une option aussi bonne pour vos finances que pour la planète !

Retrouvez le 5e numéro de WE DEMAIN 100 % ado
en kiosque et sur notre boutique en ligne.

Pas de doute, comme l’explique François Taddei, “Les jeunes peuvent comprendre la complexité du monde et contribuer à le faire changer”. Ce chercheur donne des pistes pour que la parole soit prise en compte dans la société. Il ajoute : “Pour régler les problèmes du village planétaire, on a besoin d’une citoyenneté planétaire. […] On a besoin de l’intelligence de cette jeunesse! Il faut donc savoir l’entendre. […] Il faudrait créer une sorte de parti de la jeunesse, dans lequel pourraient s’aligner les jeunes et ceux qui s’intéressent à leur santé et au temps long. Des exemples montrent que c’est possible. Mais il n’y a pas assez de lieux qui encouragent les jeunes à s’émanciper, agir, penser et construire…”

SOUTENEZ WE DEMAIN, SOUTENEZ UNE RÉDACTION INDÉPENDANTE
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et abonnez-vous à notre magazine.

Tags:

A lire aussi :