Connectez-vous S'inscrire

200 candidats, 50 000 électeurs : LaPrimaire.org poursuit sa route vers 2017

Par Simon Chodorge I Publié le 8 Juillet 2016

Cette primaire citoyenne en ligne, à laquelle on peut se présenter jusqu'au 14 juillet, élira en décembre un candidat pour 2017. Un projet ambitieux mais à la réussite en demi-teinte : moins d'inscrits qu'escompté et des candidats majoritairement masculins, bien qu'issus d'univers variés.


La soirée de lancement de la plate-forme avait lieu en octobre 2015 à Paris. (Crédit : LaPrimaire.org)
La soirée de lancement de la plate-forme avait lieu en octobre 2015 à Paris. (Crédit : LaPrimaire.org)
Les candidats à LaPrimaire.org ont jusqu’au 14 juillet pour se déclarer et tenter de réunir en ligne 500 soutiens. Dans son numéro 14, la revue We Demain détaillait le fonctionnement de cette plateforme qui vise à faire émerger, pour l'élection présidentielle de 2017, un candidat "à la fois conscient des réalités du quotidien et libéré des jeux politiciens des partis politiques". Le tout grâce au vote des internautes.
 



Si le site a déjà plus de 54 000 inscrits, l’objectif des 100 000 participants fixé au départ est encore loin. Un retard qui n’enlève rien au poids de la démarche selon ses organisateurs : "Il s'agit d'un objectif symbolique que les fondateurs se sont fixés, précise Marie Picut, membre du comité opérationnel de La Primaire. Notre système de vote final a été testé, éprouvé mathématiquement et spécifiquement par des étudiants de Polytechnique, de l'ENS et du MIT : le système de vote est fiable à partir de 50 000 personnes."
 


LaPrimaire.org n’est pas la seule à chercher à occuper ce terrain. La Vraie Primaire, un site du même type, vise également à faire émerger un candidat citoyen. À gauche, l’appel d’intellectuels pour "une primaire des gauches et des écologistes" compte plus de 80 000 soutiens.
 
Aujourd’hui, LaPrimaire.org porte 200 candidats citoyens déclarés et plus de 700 personnes plébiscitées. Avec plus de 900 soutiens, le blogueur Étienne Chouard domine largement la course chez les plébiscités, chez qui on retrouve aussi le fondateur du mouvement Colibris Pierre Rabhi, le militant de l’éducation populaire Franck Lepage ou encore Nicolas Hulot, même s’il a annoncé qu’il ne souhaitait pas candidater. Les plébiscités comptant au moins 500 soutiens pourront choisir de se présenter ou non à cette primaire en ligne.

Les finalistes devront ajuster leurs propositions avec les citoyens inscrits

Si les fondateurs de LaPrimaire.org aspirent à renouveler la classe dirigeante, leur plateforme tend à reproduire certains des déséquilibres existants dans la politique en France. Les hommes restent surreprésentés avec plus de 160 candidats, pour seulement une quinzaine de candidates. À noter également, une forte concentration de candidatures en région Île-de-France avec plus de 40 candidats. L’âge et les secteurs d’activité des candidats sont, en revanche, relativement variés, de même que leurs programmes.  
 
Parmi ces candidats auto-déclarés, une dizaine sont déjà qualifiés pour la suite de la primaire. Avant le vote décisif en décembre, les finalistes devront débattre et ajuster leurs propositions avec les citoyens inscrits sur la plateforme. Une fois son candidat à la présidentielle désigné, LaPrimaire.org l’accompagnera pour recueillir les 500 parrainages, organiser sa campagne de financement et créer son parti politique. La route sera encore longue pour porter la voix de la société civile en 2017.




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE