wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

5 solutions pour protéger votre maison des ondes électromagnétiques

Par I Publié le 11 Juillet 2018

Plus de 3 millions de Français se disent victimes d’hypersensibilité électromagnétique. Une pathologie aujourd'hui reconnue, même si elle n'est pas expliquée scientifiquement. Pour nous protéger des ondes, des entreprises proposent désormais des solutions.


3,3 millions de personnes en France se disent hypersensibles aux ondes électromagnétiques, selon la dernière étude de l'Anses. (Crédit : DR)
3,3 millions de personnes en France se disent hypersensibles aux ondes électromagnétiques, selon la dernière étude de l'Anses. (Crédit : DR)
Maux de tête, troubles du sommeil, de l’attention, de la mémoire… Vous avez l'impression de souffrir de ces maux quand vous dormez trop près de votre téléphone ? Vous n'êtes pas les seuls.

Selon une étude de mars 2018 de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire), 5 % des Français, soit 3,3 millions de personnes, se disent victimes d’hypersensibilité électromagnétique ou d’électro-hypersensibilité (EHS). En cause : les radiofréquences émises par les technologies de communication sans fil (mobiles, Wi-Fi, antennes-relais...) mais aussi les champs électromagnétiques générés par les installations électriques.

À ce jour, le lien de cause à effet entre les symptômes évoqués et l'exposition aux ondes n'est pas scientifiquement prouvé. Les témoignages des patients se heurte à l'absence de critères de diagnostic validés. Néanmoins, l’Anses reconnaît désormais la nécessité de prendre en compte et en charge la souffrance exprimée, "une réalité vécue”, tout comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Par principe de précaution, l'Anses encourage d'ailleurs à limiter l’exposition aux ondes des bébés, des enfants ou des femmes enceintes.

Pour savoir si son logement est particulièrement exposé, tout citoyen peut solliciter l’Agence nationale des fréquences (ANFR) afin de réaliser des mesures. L’analyse est gratuite et peut également être effectuée dans un lieu public. 
 
Des entreprises commencent aussi à proposer des services "anti-ondes". La plupart des produits commercialisés recréent l’effet de la cage de Faraday : la présence de métal engendre un effet miroir qui bloque les ondes. Voici cinq solutions repérées par We Demain.

Un béton bloqueur d’ondes

L’entreprise turque AKG Gazbeton a conçu une brique en béton cellulaire qui absorberait 99 % des ondes électromagnétiques, selon le concepteur. Plutôt destinée à l'extérieur de l'habitat, elle peut être intéressante pour monter les parois d’une chambre d’enfant par exemple.
 

Cette boîte ne vous empêche pas de vous connecter à internet, mais elle réduit le rayonnement des ondes émises par votre box. (Crédit : SyBox)
Cette boîte ne vous empêche pas de vous connecter à internet, mais elle réduit le rayonnement des ondes émises par votre box. (Crédit : SyBox)

Une boîte pour isoler votre box internet

Une jeune entreprise française a inventé la SyBox : un boitier dans lequel il suffit de mettre sa box pour réduire la puissance et la portée des ondes. Elle s’adapte à la plupart des modèles.
 
Le boitier dispose de deux modes : la protection basse qui limite la portée à 2 mètres et la protection neutre qui permet une connexion uniquement lorsque l’on est installé juste à côté de la box. Ce mode est recommandé par le fabricant lors de la présence d’enfants.

Une déco murale protectrice

Il existe également des revêtements muraux anti-ondes. Les peintures d’Yshield promettent d’atténuer les champs électroniques hautes et/ou basses fréquences, limitant également les risques de piratage informatique. Ces produits peuvent être utilisés en intérieur, afin d’isoler une pièce, ou en extérieur, pour isoler l’intégralité du bâtiment.

Des chercheurs de l'Institut polytechnique de Grenoble ont aussi breveté un papier peint en matières recyclées, le Métapapier, qui filtre les ondes du téléphone et de la Wi-Fi mais qui laisse passer les ondes radio. Le principe repose sur un motif conducteur imprimé, qui réfléchit les ondes et donc les bloque.

Avec les films anti-ondes, pas besoin de se lancer dans de grands travaux, ils s'installent directement sur les fenêtres. (Crédit : Pixabay)
Avec les films anti-ondes, pas besoin de se lancer dans de grands travaux, ils s'installent directement sur les fenêtres. (Crédit : Pixabay)

Des fenêtres isolantes

Vous avez blindé votre maison de béton anti-ondes, mais vous craignez encore qu'elles s’infiltrent par les fenêtres ? Des entreprises telles que Glastint proposent des films à poser sur les vitres, qui bloqueraient 97 % des ondes électromagnétiques.

Une literie anti-ondes

Plusieurs entreprises proposent enfin des éléments de literie pour un sommeil plus serein. Expercem vend par exemple des oreillers, des couettes et même des sacs de couchage anti-ondes pour amateurs de camping ! Pour compléter cette gamme, ARD System commercialise des surmatelas bloqueurs d’ondes. 
 
La marque Belly Amor, initialement destinée aux femmes enceintes et aux nouveaux-nés, propose pour sa part des plaids doublés d’un tissu à base de fibres d’argent. Bien utile lorsqu’on est sur le canapé avec son smartphone ou son ordinateur sur les genoux. Selon ses concepteurs, la protection atteint 99,9 %.
 

Ce caleçon fabriqué en Europe bloquerait jusqu'à 99 % des ondes émises par votre smartphone ou votre ordinateur. (Crédit : Spartan)
Ce caleçon fabriqué en Europe bloquerait jusqu'à 99 % des ondes émises par votre smartphone ou votre ordinateur. (Crédit : Spartan)
Et si vous n’avez toujours pas trouvé le cadeau d’anniversaire de votre compagnon, sachez que la marque française Spartan fabrique, en Europe, des boxers antibactériens et anti-ondes pour protéger à 99 % les parties intimes de votre bien-aimé !





[INFO PARTENAIRE]
Découvrez notre nouveau catalogue Inspiration 2019 pour vous donner des idées !



wedemain.fr sur votre mobile