Ma maison demain

5 solutions pour que vos plantes survivent à vos vacances

Par Morgane Russeil-Salvan I Publié le 15 Juillet 2020

TUTO. Vous avez peut-être besoin de vacances, mais vos plantes, elles, ont besoin d'eau. Pour les retrouver vertes et en bonne santé, apprenez à bricoler des systèmes d'arrosage avec des objets du quotidien.



Une bouteille d'eau, un cure dent, un bout de ficelle : de simples astuces permettent à vos plantes de ne pas manquer d'eau. (Crédit : Shutterstock)
Une bouteille d'eau, un cure dent, un bout de ficelle : de simples astuces permettent à vos plantes de ne pas manquer d'eau. (Crédit : Shutterstock)
Rentrer de vacances pour retrouver ses plantes d'intérieur desséchées et jaunies n'a rien de très agréable. Heureusement, plusieurs techniques permettent d'assurer à vos plantes un apport en eau suffisant pendant votre absence. Sans déranger vos voisins ou vos proches.

1. En amont du départ

La première étape consiste évidemment à laisser vos plantes dans le meilleur état possible. Une à deux semaines avant votre départ, organisez-vous pour leur rendre la santé : arrosez-les régulièrement, retirez les éventuelles mauvaises herbes, feuilles et fleurs fanées. Commencez à réfléchir à l'endroit où vous pourriez les installer : vous comptez peut-être fermer tous les volets, mais vos plantes ont besoin de lumière. En revanche, une exposition trop directe au soleil risque de les assécher. Le balcon – si vous en avez un – est un emplacement idéal pour celles qui supportent le mieux l'ensoleillement. Si le bulletin météo annonce de la pluie, c'est encore mieux.
 

2. Bricolez un système de goutte à goutte

Facile à réaliser, cette technique d'arrosage ne nécessite qu'une bouteille d'eau, une aiguille, un briquet et un cure dent. Choisissez votre bouteille en fonction de la durée de vos vacances : une absence de plusieurs semaines et des plantes gourmandes en eau pourraient nécessiter une bouteille de 2L.
 

Vous avez à présent deux options : après avoir chauffé la pointe de votre aiguille, vous pouvez percer de petits trous le bouchon de votre bouteille pleine, puis sa base (sans quoi l'eau ne s'écoulera pas), avant d'en enterrer le goulot dans le pot. 

Si votre plante craint l'excès d'eau, vous préférerez peut-être ne pas percer directement le bouchon, mais plutôt le haut de la bouteille, juste en dessous du goulot. Vous pourrez alors y enfoncer un cure dent et semi-enterrer votre bouteille dans la terre. Le cure dent, qui agit comme conducteur d'eau, permettra à votre plante de ne pas être inquiétée par un sol trop humide.

3. L'arrosage à la mèche

Tout aussi simple, cette technique ne nécessite même pas d'avoir une bouteille d'eau sous la main. Munissez-vous d'un vaste récipient et remplissez-le d'eau. Placez-le en hauteur par rapport à vos plantes – cette étape est essentielle – et plongez-y l'extrémité d'un fil de laine où, à défaut, d'une ficelle ou d'un lacet. Déroulez-le jusqu'à vos pots. Veillez à bien enterrer l'autre extrémité du fil dans la terre, suffisamment profondément pour que toutes les racines en profitent. Par capillarité, vos plantes vont recevoir un apport régulier en eau : suffisamment pour supporter une absence de deux semaines.
 

4. L'eau gélifiée

Si vous avez une âme de chimiste, vous pouvez épaissir votre eau à l'aide d'agar-agar ou de gélatine alimentaire. Il vous suffit de vous munir d'un pot à confiture et de le remplir aux trois-quart d'eau. Ajoutez-y un gramme d'agar-agar ou 2 feuilles de gélatine alimentaire. Laissez le mélange reposer au frigo environ quatre heures : votre eau devrait avoir la consistance d'une gelée.

Lors de votre départ, placez simplement votre bocal ouvert et à l'envers dans votre pot : l'eau s'écoulera très lentement en direction de la terre, ce qui vous permettra de partir l'esprit tranquille pour une quinzaine de jours.

Vous pouvez également utiliser l'eau de lavage ou de cuisson de votre riz : l'amidon qu'elle contient est bénéfique à la croissance de votre plante.

5. Le gardiennage

Si vous n'avez pas eu le temps de vous préparer, il vous reste toujours l'option du gardiennage. La plateforme J'aime mes plantes peut vous mettre en relation avec un "plant-sitter", moyennant une rémunération minimum de 1.99 € par jour.
 




wedemain.fr sur votre mobile