Planète

6 Français sur 10 sont menacés par le réchauffement climatique

Par I Publié le 4 Février 2020

Les évènements climatiques s’intensifient et s’accélèrent dans le pays, selon une étude menée par le ministère de la Transition écologique. Inondations, glissements de terrain et feux de forêt constituent les plus grandes menaces.


EXPOSITION DES POPULATIONS AUX RISQUES CLIMATIQUES EN 2016. [Sources : MTES, Gaspar, 2017 ; Insee, RP, 2014, IGN, BD Carto, 2016 ; Traitements : SDES, 2019] (Crédit : ministère de la Transition écologique)
EXPOSITION DES POPULATIONS AUX RISQUES CLIMATIQUES EN 2016. [Sources : MTES, Gaspar, 2017 ; Insee, RP, 2014, IGN, BD Carto, 2016 ; Traitements : SDES, 2019] (Crédit : ministère de la Transition écologique)
Incendiessécheresses, inondationsérosion … De plus en plus de Français font face à ces risques. Et de plus en plus régulièrement. Le ministère de la Transition écologique a publié le 17 janvier une étude qui démontre que ces catastrophes naturelles se sont intensifiées ces dernières années, augmentant le nombre de communes menacées. 
 
Le risque majeur pour les Français : les inondations. À noter que l’étude s’arrête en 2017, et ne prend donc pas en compte les évènements de l'automne dernier, qui avaient fait une vingtaine de morts dans le sud de la France.
   

Urbanisation et pression touristique

"Cette recrudescence s’explique par l’accroissement de l’urbanisation dans les zones inondables" et par "la pression touristique" sur le littoral, précise le rapport. Au total : 23 000 communes sont considérées "à risque" quant aux inondations, c’est-à-dire plus de la moitié de la surface de la France (64 % des communes).

Deuxième plus gros risque : les mouvements de terrain, avec 55 % des communes concernées.
    
"Pour autant, l’essentiel des victimes (85 %) résulte des vagues de chaleur. La canicule durant l’été 2003 a ainsi été particulièrement dévastatrice en métropole (15 000 décès)", peut-on lire dans l’étude.
ÉVÈNEMENTS CLIMATIQUES DOMMAGEABLES ET VICTIMES EN 1900 ET 2017 EN %. [Champ : France entière, 167 évènements. / Sources : MTES/DGPR/SRNH et BARPI, BD Gaspar, derniers arrêtés pris en compte, publiés au Journal officiel le 24 septembre 2017 ; AFP ; CCR ; FFSA/ GEMA ;  Météo-France. Traitements : SDES, 2018] (Crédit : ministère de la Transition écologique)
ÉVÈNEMENTS CLIMATIQUES DOMMAGEABLES ET VICTIMES EN 1900 ET 2017 EN %. [Champ : France entière, 167 évènements. / Sources : MTES/DGPR/SRNH et BARPI, BD Gaspar, derniers arrêtés pris en compte, publiés au Journal officiel le 24 septembre 2017 ; AFP ; CCR ; FFSA/ GEMA ; Météo-France. Traitements : SDES, 2018] (Crédit : ministère de la Transition écologique)

Le Ministère indique également que la fréquence de ces évènements climatiques s’accélère. "Entre 1900 et 2017, 180 évènements naturels dommageables ont affecté la France", et plus de deux tiers sont classés "très graves", c’est-à-dire qu’ils ont provoqué au moins 10 morts ou plus de 30 millions d’euros de dégâts.
 
Durant ces deux dernières décennies, la fréquence de ces accidents a quadruplé ! Elle est passée d’un événement par an entre 1950 et 1996 à 3,6 entre 1997 et 2017.
 
Sources : MTES, Gaspar, 2017 ; © IGN, BD Carto®, 2016. Traitements : SDES, 2019. (Crédit : ministère de la Transition écologique)
Sources : MTES, Gaspar, 2017 ; © IGN, BD Carto®, 2016. Traitements : SDES, 2019. (Crédit : ministère de la Transition écologique)

Plus de la moitié des Français concernés

Résultat : 6 Français sur 10 sont concernés par ces menaces climatiques. "En 2016, quatre cinquièmes des communes françaises (28 657 communes) sont concernées par au moins un aléa naturel de type climatique (hors vague de chaleur)", détaille l’étude.
   
"D’après le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), avec le changement climatique, certains évènements extrêmes météorologiques peuvent devenir plus fréquents, plus répandus ou plus intenses", rappelle le rapport.

"Le Giec considère également que la nature et la gravité des impacts de ces évènements sont notamment corrélées à la vulnérabilité ou à la sensibilité et à la capacité d’adaptation des populations."
   
Bonne nouvelle, des solutions existent, à l’image de la Corse qui a réussi à réduire par six les feux de forêts sur son territoire depuis les années 1980  !











Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles









    Aucun événement à cette date.

wedemain.fr sur votre mobile