Connectez-vous S'inscrire

À Nantes, pour sauver des emplois, un patron cède son entreprise à ses salariés

I Publié le 6 Janvier 2017


"Dans son entreprise, Eric Belile a toujours défendu des valeurs humaines." (Crédit : DR)
"Dans son entreprise, Eric Belile a toujours défendu des valeurs humaines." (Crédit : DR)
[Repéré sur Le Parisien.fr]

Éric Belile n'est pas un patron comme les autres. À 56 ans, il aurait pu vendre à très bon prix son entreprise à un investisseur. Mais pour sauver les emplois, il a préféré la céder à ses salariés.

"Éric s'est décarcassé, il s'est mis plein de contraintes sur le dos alors qu'il aurait pu vendre plus cher, partir avec l'argent et basta !" Vincent Le Quer, 31 ans, responsable marketing, est depuis quelque mois l'un des nouveaux patrons de la Générale de bureautique, 45 salariés et 10 M€ de chiffre d'affaires. Et ce n'est pas de la flagornerie s'il encense l'attitude d'Éric Belile, le fondateur de cette société spécialisée dans les photocopieurs et la bureautique (...).

Lire la suite de l'article
 




Dans la même rubrique :
< >


Réservé aux abonnés du site.
Accédez à l'intégralité du n°16 de la revue WE DEMAIN

Pas encore abonné ?
Inscrivez-vous gratuitement !





WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE