wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

À Roubaix, cette start-up crée des meubles anti-obsolescence programmée

La start-up Dizy développe du mobilier modulable à loisir. Les pièces détachées vendues permettent de construire aussi bien une lampe qu'un bureau ou une table...

Par I Publié le 5 Août 2019


Un pied de lampe peut être transformé en pied de table ou d'étagère, en quelques secondes et sans outil. (Crédit : Dizy design)
Un pied de lampe peut être transformé en pied de table ou d'étagère, en quelques secondes et sans outil. (Crédit : Dizy design)
En France, plus d'un million de tonne de mobilier est jeté à la décharge chaque année, soit l’équivalent de 120 tours Eiffel de déchets ! Vianney Sauvage et Augustin Poncelet ont eu envie de créer du mobilier plus durable, 100 % démontable et modulable.
 
En janvier 2019, ils fondent à Roubaix la marque Dizy, contraction des mots "design" et "DIY".  Au total, 36 pièces détachées qui permettent de composer des tables, des lampes, un portant, un bureau, des étagères…
   
"95 % des pièces peuvent être réutilisables d’un meuble à l’autre", explique Vianney Sauvage.
    
Un pied de lampe peut ainsi devenir un pied de table en quelques secondes et sans outil.

Les pièces sont vendues à l’unité sur le site internet, pour que les clients puissent construire le meuble de leur choix de A à Z. La marque propose aussi des meubles déjà assemblés, qui pourront par la suite être transformés en achetant de nouvelles pièces.

Le tout avec des matières naturelles et recyclées.
    
Rencontre avec Vianney Sauvage, co-fondateur de Dizy. 





[INFO PARTENAIRE]
Découvrez notre nouveau catalogue Inspiration 2019 pour vous donner des idées !



wedemain.fr sur votre mobile