We life

Amputés d'un membre, ils font de leur prothèse un accessoire de mode

Par Texte : Camille Jourdan - Photos : Mathieu Cugnot/Divergence I Publié le 14 Septembre 2020

PORTFOLIO. À Roubaix, le studio orthopédique U-Exist transforme les prothèses en accessoires de mode et change le regard sur le handicap, notamment celui des personnes amputées d'un bras ou d'une jambe.


Simon Colin, 35 ans, est orthoprothésiste  de formation. Avec la styliste Amandine Labbé, il a cofondé U-Exist en 2014. (Crédit : Mathieu Cugnot/Divergence)
Simon Colin, 35 ans, est orthoprothésiste de formation. Avec la styliste Amandine Labbé, il a cofondé U-Exist en 2014. (Crédit : Mathieu Cugnot/Divergence)

Retrouvez l'intégralité de ce reportage dans le numéro d'automne de We Demain, disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne.

Derrière la vitrine, des jambes colorées sont exposées comme le seraient des chaussures, entre deux prothèses de bras et un corset. Jaune, rouge, verte, à fleurs, à carreaux, rayée, assortie à des baskets, ornée d’une inscription ou passe-partout : il y en a pour tous les goûts !

Nous sommes à Roubaix (Nord), dans l’atelier de U-Exist, petite entreprise qui personnalise les prothèses de personnes amputées ou nées handicapées. U-Exist ne les fabrique pas directement : elle se contente de dessiner et d’imprimer les motifs pour les orthoprothésistes. 


Victoire Lamand, 17 ans, a été amputée d’une jambe à l’âge de 5 ans, après un cancer. Jusqu’à Noël 2019, elle refusait de se rendre au lycée en montrant sa fausse jambe.
(Crédit : Mathieu Cugnot/Divergence)
(Crédit : Mathieu Cugnot/Divergence)


Denis Fournier, 49 ans, est appareillé depuis trente ans. Lorsqu’il se met en short, ce sportif enfile un tissu en lycra par-dessus sa jambe artificielle. Il en a trois modèles, tous conçus par U-Exist.
(Crédit : Mathieu Cugnot/Divergence)
(Crédit : Mathieu Cugnot/Divergence)


David Barnabé, 51 ans, est gendarme. Amputé après des années de souffrance dues à un accident, il a fait faire une prothèse de jambe colorée, recouverte de dessins réalisés par sa compagne.
(Crédit : Mathieu Cugnot/Divergence)
(Crédit : Mathieu Cugnot/Divergence)












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles









    Aucun événement à cette date.

wedemain.fr sur votre mobile