Tech-Sciences

Apprendre à coder en 24 heures ? Mission possible !

I Publié le 27 Juillet 2018

À l'heure où le numérique et l’intelligence artificielle sont en train de modifier nos façons de travailler et que le secteur peine à recruter, des entreprises ont fait le pari de former des novices en moins de 24 heures ! Pari tenu ?


Chez Coding Days, on bosse en équipe ! (Crédit photo: Norma Duchemann / We Demain)
Chez Coding Days, on bosse en équipe ! (Crédit photo: Norma Duchemann / We Demain)
Les acronymes Java Script, CSS ou encore HTML ne vous disent rien ? Pourtant vous utilisez ces langages informatiques chaque fois que vous pianotez sur votre ordinateur ou smartphone.

Apprendre à coder risque fortement de devenir un savoir-faire indispensable, à l’heure où 85 % des emplois qui seront exercés en 2030 n'existent pas encore et où le numérique et l’intelligence artificielle sont en train de modifier durablement nos manières de vivre.
D'autant que le secteur du numérique, en situation de quasi plein emploi, peine à recruter  faute de candidats !

Le code, souvent présenté à tort comme un concept totalement obscur, n'a pourtant rien de compliqué : depuis 2016, il est même inscrit au programme de nos enfants et ce, dès le CP ! Il est temps de vous mettre à la page (internet !).
 

Le fondateur de Coding Days en plein speech d'explication (Crédit photo: Nabil / Coding Days)
Le fondateur de Coding Days en plein speech d'explication (Crédit photo: Nabil / Coding Days)

Savoir coder pour appréhender les enjeux portés par le numérique

C’est pour pallier à cette demande que des entreprises comme Le Wagon, Ironhack ou encore Coding Days se sont lancées le pari fou de former des personnes de tout âge au code.

La start-up Coding Days, fondée en 2016 par Alexandre Zana, propose une formation express. Ouverte aux entreprises, écoles et particuliers, elle promet de vous apprendre les bases du code en moins de 24h.

On y croise tous les profils : du lycéen qui anticipe le marché du travail, de la personne en reconversion professionnelle  à Romain, auto-entrepreneur, qui comprend qu’il aura plus d’intérêt à apprendre à gérer son site lui-même que "payer 800 euros un développeur qui mettra cinq secondes pour changer la couleur d’une bannière". Et autant de filles que de garçons : celui qui disait que le code était un "truc de mec" en aurait mal au QR !

Connaître les bases du code, c’est ne plus être dépendant d’un système qui nous échappe. Pour Maureen, consultante en RH au sein d’un cabinet de recrutement, "cette formation est nécessaire pour mieux comprendre certains métiers et les besoins des clients".
 

Pas de solution à votre problème informatique ? Parlez à votre canard, il aura la solution (Crédit photo: Norma Duchemann / We Demain)
Pas de solution à votre problème informatique ? Parlez à votre canard, il aura la solution (Crédit photo: Norma Duchemann / We Demain)

Apprendre « les mains dans le cambouis »

S’inspirant de la méthode Montessori, la formation se déroule en petit comité (un mentor pour cinq élèves au maximum) et les participants sont installés en îlots. À bas la théorie ! Au bout de trente minutes, Alexandre Zana nous met "les mains dans le cambouis" ! Comme à l’École 42, la pédagogie est inversée: on vous donne un problème et c’est à vous de trouver la solution. À ceci près que les mentors restent là en éclaireurs. Le premier qui réussit l’exercice aide ses camarades en difficulté. La start-up parie sur cette méthodologie qui permet aux élèves de progresser rapidement.

Et cette coopération ne s'arrête pas une fois la formation terminée. Vous pouvez continuer à vous exercer sans coût supplémentaire sur une plateforme en ligne dédiée, où mentors et anciens élèves formés par Coding Days peuvent échanger leurs trucs et astuces.

Un avantage face aux plateformes totalement gratuites comme OpenClassrooms, où vous vous retrouvez facilement livrés à vous-même, cherchant désespérément de l'aide sur des forums et tutoriels Youtube.

Après la diffusion d'un faux message sur le compte Twitter d'Alain Juppé, Candide, le lycéen "hacker" explique comment il a simplement procédé (Crédit photo: Twitter)
Après la diffusion d'un faux message sur le compte Twitter d'Alain Juppé, Candide, le lycéen "hacker" explique comment il a simplement procédé (Crédit photo: Twitter)

Ne pas être candide face à l’information

La formation est aussi l’occasion de sensibiliser au green programming. Alexandre Zana y est très attaché: pas d’envois intempestifs de mails et un site web esthétique mais peu énergivore. Oui car on y apprend que les jolies images qui défilent en boucle sur nos sites web favoris ne sont pas vraiment écolo-friendly: le poids moyen d'une page web a été multiplié par 115 entre 1995 et 2015... et l'impact sur la planète qui va avec !

Au-delà de l'écologie, c'est aussi l'occasion de former le public à la sécurité numérique.
Remontons au 6 juillet 2017: ce jour-là, un message surprenant apparaît sur le compte Twitter d’ Alain Juppé: il y souhaite "un très bon Ramadan à (s)es frères et sœurs en Islam. Que la paix d’Allah soit sur vous". Si la twittosphère s’est emballée devant ce coup de maître, un public averti aurait pu observer qu'il ne s’agissait pas d’un piratage au sens propre, mais d’une modification du code de la page -qui peut faire dire n’importe quoi à n’importe qui-, couplée à une capture d’écran.
Voilà, vous venez d'assister à la naissance d'une fake news. Une manipulation apprise en 10 secondes au cours de cette formation d'un jour et à la portée de tous. 


Offre d'emploi cachée dans le code source du site Le Bon Coin (Capture d'écran: leboncoin.fr)
Offre d'emploi cachée dans le code source du site Le Bon Coin (Capture d'écran: leboncoin.fr)
Maintenant que vous êtes aguerris aux secrets du code et du web, vous pouvez aller encore plus loin. Si votre curiosité vous amène à visiter le code source de vos sites préférés, vous pourriez y trouver des Easter Egg (oeuf de Pâques) qui pourraient vous surprendre. Dans celui du Bon Coin, on trouve à tout hasard… une offre d’emploi !

Pour en savoir plus: https://coding-days.com/ Prix de la formation: 99 euros la journée.
 






wedemain.fr sur votre mobile