We life

Au Japon, buvez un cocktail dans un incinérateur de déchets

Un bar éphémère un peu particulier a ouvert à l’ouest de Tokyo : les clients peuvent y boire un cocktail avec une vue plongeante sur la fosse d’ordures d’une usine de traitement des déchets.

Par I Publié le 4 Février 2019


Quoi de plus glamour que d'aller boire un verre dans une décharge ? Ça ne vous donne pas vraiment envie ? C’est pourtant l’idée étonnante qu’ont eue les autorités de la ville de Tokyo. 
 
Pour sensibiliser les habitants de la capitale à la quantité de déchets qu’ils produisent et à leur traitement, les autorités Tokyoïtes ont ouvert un bar éphémère dans l’usine de traitement de déchets du quartier de Musashino, à l’ouest de la ville.
     

Un cocktail avec vue directe sur les déchets

Baptisé "Gomi Pit" ("Gomi" signifiant "ordure" en japonais et "Pit", "fosse" en anglais), ce bar à cocktail fancy propose à ses clients de déguster diverses boissons préparées à partir d’ingrédients locaux avec une vue imprenable sur la fosse à ordures. Une simple baie vitrée allant du sol au plafond permet aux visiteurs d’observer le grand puits de 23 mètres de profondeur rempli de déchets du quotidien de toutes sortes.
 
À intervalle régulier, une grande main mécanique vient attraper une poignée de déchets pour les mettre dans la fosse d’incinération. Les ordures qui ne peuvent pas être brûlées sont ensuite envoyées ailleurs dans le pays pour être enfouies.
    
"De nombreux visiteurs ont exprimé leur étonnement, disant n'avoir eu auparavant aucune idée de la façon dont les ordures qu'ils produisent sont traitées", explique Ayana Seki, une responsable du département local de l'environnement. "De nombreuses personnes nous ont aussi dit être choquées de constater de telles quantités alors que chaque foyer ne jette qu'un sac ou deux", rapporte l'AFP
        


​Sensibiliser les japonais pour réduire la quantité de déchets

L’usine de traitement Musashino Clean Center de 8 900 m2 a été inaugurée en 2017 et est ouverte au public. Son objectif est d’avoir une portée éducative sur les habitants de la région à travers des explications dans chaque secteur de l’usine en anglais et japonais. Une partie de la salle de contrôle est vitrée pour permettre aux visiteurs de voir comment travaillent les techniciens.
 
27 000 tonnes de déchets y ont été traitées en 2018 et sa capacité maximum de traitement est de 120 tonnes par jour. Une tonne de déchet incinérée permet de récupérer 100 kilogrammes de cendres, qui peuvent par la suite être utilisées pour faire du ciment ou fabriquer des tuiles.
 
Les habitants du quartier de Musashino sont déjà incités à bien trier leurs déchets et à en réduire la quantité : chaque sac d’ordures collectées est payant. Avec ce bar éphémère mettant en lumière l’accumulation de déchets, les autorités espèrent marquer encore plus les mentalités. "J'adore cuisiner, c'est un de mes passe-temps favoris (...). À compter d'aujourd'hui, je vais essayer de diminuer le gaspillage alimentaire, c'est ma décision après avoir vu cela", raconte à l’AFP Isao Tomioka, un habitant du quartier venu avec ses filles âgées de 4 et 6 ans.

On espère que ce nouveau bar n'utilise pas de pailles en plastique...












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile