wedemain.fr
En savoir plus

Ma maison demain

Aux Pays-Bas, les couches seront recyclées en mobilier de jardin

Par I Publié le 27 Septembre 2018

Une couche jetable conventionnelle met environ cinq siècles à se dégrader. Pour réduire cette source de déchets, une entreprise néerlandaise est en train de construire une usine pour les recycler en pots de fleurs et autres meubles d’extérieur.


Un enfant utilise environ 6 500 couches... (Crédit : Shutterstock / DR)
Un enfant utilise environ 6 500 couches... (Crédit : Shutterstock / DR)
4 milliards. C’est le nombre de couches jetées chaque année en France. À lui seul, un enfant utilise en moyenne 6 500 couches ! Une source de déchet importante et dangereuse pour l’environnement. Les couches sont soient incinérées, ce qui rejette des gaz toxiques et du CO2, soit entreposées en décharge où elles mettent environ 500 ans pour se dégrader. 
 
L’entreprise néerlandaise d’énergie ARN a trouvé une solution pour recycler ces déchets en mobilier de jardin et ainsi offrir une seconde vie au plastique contenu dans les couches.

Près de 500 kg de CO2 économisés

Les composés plastique sont séparés de l’urine et des matières fécales grâce à de la vapeur à haute pression. Les couches sont ensuite chauffées pour être transformées en granules de composés plastique. Ce sont ces granules qui seront utilisés pour confectionner les pots de fleur et autres meubles de jardin.
 
Les eaux usées seront transformées en engrais et en carburant pour la centrale électrique. Le reste sera évacué en station d’épuration. Selon l’entreprise, cette technique de recyclage permet d’économiser 480 kg de CO2 par tonne de couches par rapport à l’incinération. 
 
Après un an de test avec une installation pilote, l’entreprise a débuté la construction de sa première usine de recyclage près de Nijmegen, à l’est du pays, dont l’activité devrait débuter en décembre. Un premier réacteur d’une capacité de 5 000 litres sera mis en route, puis deux autres seront construits. L’objectif est d’arriver à traiter 27 000 tonnes de couches par an.

Les couches lavables sont une alternative plus saine, plus écologique mais aussi plus économique. (Crédit : Shutterstock / DR)
Les couches lavables sont une alternative plus saine, plus écologique mais aussi plus économique. (Crédit : Shutterstock / DR)

Les alternatives

En attendant qu’une telle usine soit construite en France, il existe des alternatives à la couche jetable que vous pouvez adopter dès aujourd’hui ! Car en plus d’être polluantes, les couches jetables contiennent des substances toxiques, tel que le glyphosate, soupçonnées de perturber le système hormonal de l’enfant. 
 
Les couches lavables représentent ainsi une alternative plus saine, plus écologique mais aussi plus économique. Car si les couches réutilisables coûtent plus cher au départ, l’investissement sera rapidement amorti.
 
La start-up Ma petite couche, basée à Issy-les-Moulineaux, propose même un service de location, livraison à domicile et nettoyage de couches lavables made in France et garanties sans perturbateurs endocriniens.
    







[INFO PARTENAIRE]
Et si votre maison était une source de création où tout devient possible? Un lieu où vous avez le pouvoir d'imaginer, de faire... Selon vos goûts et vos envies.
Avec les solutions et l'accompagnement Leroy Merlin, vos projets vont plus loin.


wedemain.fr sur votre mobile