We life

Baleines, serpents, poules... Ce que les animaux peuvent nous apprendre

Par Armelle Oger I Publié le 29 Janvier 2020

Samedi 1er février, la Cité des sciences et de l'industrie, à Paris, organise la 3e Journée mondiale des intelligences animales. L’occasion de découvrir la vie sociale - beaucoup plus intense qu’on ne le pense - et les stratégies de nos amis les bêtes.


Exit l’illusion de la suprématie humaine, l’homme n’est pas le seul être vivant à être dûment cortiqué ! Les animaux aussi sont intelligents, la science l'a démontré. Intelligents mais aussi doués d’émotions - les avancées de la recherche en psychologie et éthologie sont probants - les animaux ont beaucoup à nous apprendre.

"Parfois, ils excellent tant ils sont capables de nous rendre plus humains", affirme Yolaine de la Bigne, auteure des 12 sagesses des animaux et organisatrice de la Journée mondiale des intelligences animales qui se déroulera le 1 février à la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris (entrée gratuite).

Avec comme invités d’honneur les poules, les serpents et les baleines. Et pour évoquer les talents méconnus de ces derniers de très nombreux spécialistes (1).

Apprendre à s’adapter, coopérer, éduquer...

"L’intelligence, disait Stephen Hawking, c’est la capacité de s’adapter au changement", mais aussi à se respecter à l’image d’un troupeau d’éléphants ou d’une meute de loups intégrant séniors et jeunots.

Ne jamais, telle la fourmi, perdre de vue son objectif.

Éduquer comme la maman ourse son petit selon les préceptes de Maria Montessori : en lui apprenant à faire tout seul.

Être solidaire à l’instar des femelles babouin qui s’allient entre "filles" contre l’agressivité des mâles, coopérer, s’entraider ; profiter du moment présent en cultivant le "ici et maintenant", mantra de nos coachs en développement personnel …

Ceux qu’on nomme les bêtes possèdent naturellement ces capacités qui permettent non seulement de survivre mais de vivre ensemble. À l’instar de certains insectes qui pratiquent une démocratie sans hiérarchie, nombre d’animaux ne nous ont en effet pas attendus pour mettre en place une société collaborative et participative !

Porter un autre regard sur l’animal en découvrant qui il est vraiment peut en tous cas nous aider, nous les humains trop souvent hors-sol, à nous remettre à l’unisson de la planète. Et peut être aussi à mieux nous comprendre...

Infos pratiques
Journée mondiale des intelligences animales
Samedi 1 février. Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris.
Entrée gratuite

(1) Parmi les spécialistes invités : l’herpétologue (spécialiste des serpents) Françoise Serre Collet du Museum d’Histoire Naturelle, l’expert es gallinacées Hervé Husson, auteur du blog de la poule Chez Lothaire et Ysengrin, Olivier Piazza co-directeur du D.U Intelligence collective de l’Université de Cergy Pontoise ou encore Pierre Lavagne de Castellan qui chante avec les baleines grâce au Shelltone, un instrument mis au point avec l’Ecole Centrale de Nantes et l’Université de Stanford aux Etats-Unis pour communiquer avec les cétacés.






wedemain.fr sur votre mobile