wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

Barnabé Chaillot, bricoleur génial de l'énergie solaire

Interview

Par I Publié le 14 Mai 2018

Avec une trentaine de vidéos, Barnabé Chaillot cumule plus de 65 000 abonnés et 7 000 000 vues. L’objectif de sa chaine YouTube : "fabriquer en autoconstruction des systèmes simples et accessibles pour utiliser de l’énergie renouvelable". Interview.


Barnabé Chaillot a construit ce four à pizza. (Crédit : l'énergie autrement)
Barnabé Chaillot a construit ce four à pizza. (Crédit : l'énergie autrement)
Avec des pneus de voiture, il se fait des sandales. Il plante du quinoa dans son jardin, chauffe sa piscine à l’aide d’un rocket stove DIY et rend son fils autonome en énergie pour 50 euros. Barnabé Chaillot est un quadragénaire bricoleur, Géo Trouvetou et youtubeur.
 
Ses inventions, il les filme sous forme de tutoriels afin de partager ses expériences et son savoir-faire. Depuis la création de sa chaine YouTube en 2013, il cumule aujourd’hui plus de 65 000 abonnés et 7 000 000 de vues. Interview. 

We Demain : Comment en êtes-vous arrivé à créer une chaine Youtube et un blog  ?

Barnabé Chaillot : J’ai fait une éolienne parce que j’aimais bricoler. J’aime bien récupérer des choses d’un peu partout. J’en ai parlé à un ami qui m’a proposé d’en faire une vidéo. C’est pour ça que ma chaine n’a ni pseudo ni rien.
 
Cette seule vidéo à fait rapidement 200 000 vues, j’avais des milliers de commentaires et de "j’aime". Donc je me suis dis qu’il fallait continuer, en m’orientant sur la manière dont on pouvait changer le monde.
 
Je suis complètement indépendant. C’est un jeu pour moi, j’essaie d’être intègre dans ma réflexion, d’être cohérent. Je pourrais faire ça pendant 100 % de mes journées, mais pour des raisons financières j’ai une autre activité à côté.
 
Avant je trouvais mes idées tout seul, mais c’était un peu limité. Aujourd’hui les gens m’envoient des idées sur internet. Sur 100 idées, j’en pense à une vingtaine, j’en tente une dizaine et j’en réussi une !

L'éolienne construite par Barnabé Chaillot. (Crédit : l'énergie autrement)
L'éolienne construite par Barnabé Chaillot. (Crédit : l'énergie autrement)
Comment vous définiriez-vous ?

Je suis un gros prétentieux orgueilleux ! Je parle devant une caméra, je mets tout ça sur le net. Mais avec une forme de générosité parce que c’est gratuit.
 
Mon objectif est de trouver quatre ou cinq outils qui permettront aux gens de se libérer du travail. En ayant accès à l’énergie gratuitement, on n'est plus obligé de faire un travail que l’on n’aime pas.
 
Je suis un profond anarchiste. Personne ne doit diriger personne, on est tous capable de comprendre ce qu’on fait et de s’aider. Les politiques disent qu’être anarchiste c’est quand il n’y a pas de règles. Mais ce n’est pas ça, c’est quand il n’y a pas de chef.

Comment peut-on être autonome en énergie aujourd’hui ?

Je ne pense pas que la transition énergétique soit réservée aux riches, tout le contraire ! En terme de prix, c’est une question à double tranchant. 
 
Aujourd’hui, un foyer moyen dépense en moyenne 15 à 20 kilowatts par jour, donc environ 1 000 Watts par heure. C’est compliqué de passer à la transition. Pour le faire, il faut consommer moins et plus intelligemment, sur une base de 100 Watts par jour, et on s’en sortirait très bien. Je pense qu’il faut changer nos comportements.
 
Il faudrait donc vivre comme au Moyen-Âge ?

Non. Tout le monde a compris que manger des poires en juillet ou des fraises à Noël ce n’était pas intelligent, même si certaines personnes continuent de le faire. Faire une machine à laver le linge quand il n’y a pas de soleil c’est pareil, ce n’est pas très intelligent !

Les plans du poêle dragon de Barnabé Chaillot son en open source sur son blog. (Crédit : L'énergie autrement)
Les plans du poêle dragon de Barnabé Chaillot son en open source sur son blog. (Crédit : L'énergie autrement)
Il faudrait avoir le réflexe, quand il y a un jour de grand soleil, de programmer ses machines. Autre exemple : ce qui consomme le plus c’est le chauffe-eau. La plupart des gens le font fonctionner la nuit, parce que c’est moins cher. Mais la nuit, il n’y a pas d’énergie.
 
Je suis d’ailleurs en train de fabriquer un système de domotique avec trois fois rien pour que l’on puisse consommer ce que l’on veut et que le reste soit envoyé autre part.
 
De cette manière un foyer peut alors être autonome ?

Pour être autonome 100 % du temps c’est très cher. En hiver c’est presque impossible. Je pense que l’autonomie s’atteint par la mixité des ressources.
 
Par exemple, si vous avez un petit groupe électrogène chez vous, pendant les 15 jours où il n’y a pas du tout de soleil, il vous suffit d’utiliser environ 15 litres d’essence, donc une vingtaine d’euros. Alors que si vous vouliez doubler vos panneaux solaires et votre capacité de stockage, il faudrait au moins 1 000 euros.
 
Le prix du photovoltaïque diminue très rapidement, mais beaucoup moins en France parce qu’il y a des lobbies. En Chine ou aux Etats-Unis, le prix du Watt est d’environ 30 centimes. Alors qu’en France, pour un petit panneau, il est de 5 ou 6 euros. L’installation est aussi très chère, surtout si vous intégrez les panneaux au toit, comme c’est préconisé par la loi. On fait tout pour des raisons de sécurité mais ce n’est pas possible, c’est trop cher et trop compliqué. 

Faut-il être un super bricoleur pour réaliser vos tutos ?

Non. C’est juste qu’on nous fait peur ! C'est comme en voiture. Par exemple si quelqu’un prend un virage à 70 km/h et que vous entrez en collision avec la voiture d’en face, tout le monde meurt. Mais pourtant tout le monde conduit ! Pour l’électricité c’est pareil, il y a des règles à respecter pour être en sécurité.
 
J’essaie d’avoir une cohérence globale. Je ne peux pas utiliser une torche à plasma parce que personne n’a ça chez soi. J’essaie d’utiliser des outils simples, même si parfois je me rend compte que c’est plus complexe et que je vais avoir besoin de composants électroniques chinois par exemple. L’idée c’est de ne pas être dans l’achat de matériel neuf mais plutôt de récupérer et de réutiliser.
 
J’ai réalisé une vidéo pour rendre une yourte autonome, et il y a quelques jours quelqu’un m’a envoyé un message en me disant "je ne pensais pas que j’étais capable de le faire mais j’ai réussi, merci". Ça c’est génial.

Et vous, êtes-vous autonome ? 

Non je ne suis pas autonome. Barnabé le personnage a plein de bonnes idées qu’il intègre dans sa vie, mais le moi dans la vie réelle est un petit peu en retard !

Quelle est votre prochaine invention ? 

J’ai récupéré une grosse batterie lithium et grâce à des panneaux solaires je vais électrifier un vélo. Je suis aussi en train de voir comment mécaniser une roue à eau pour faire de l’électricité !

Barnabé Chaillot fait fondre les capsules de café pour les transformer en outils. (Crédit : l'énergie autrement)
Barnabé Chaillot fait fondre les capsules de café pour les transformer en outils. (Crédit : l'énergie autrement)
Comment pensez-vous que nous pouvons réellement entrer dans la transition énergétique ?

Par exemple, je pense que les grosses éoliennes sont une bêtise. Elles demandent 40 tonnes d’acier dans le sol, des terres rares qui viennent de loin… En plus, ce sont des entreprises privées qui utilisent les fonds européens, donc notre argent. Je ne pense pas que la transition soit là. Ça ne va qu’augmenter notre dépendance aux grosses entreprises. Ce n’est pas notre transition mais celle des banquiers.
 
J’ai un joli projet. Chacun pourrait recevoir gratuitement un panneau solaire de 100 Watts, avec une petite batterie. On pourrait avoir une petite centrale commune qui relierait une quinzaine de foyers. Tous les foyers alimenteraient de temps en temps ce réservoir commun. Comme ça, le jour où un foyer a besoin de plus d’énergie, il pourrait en puiser là.
 
C’est comme à la maternité. Quand un bébé né, les parents reçoivent une grosse bassine avec des couches, des lotions... Dont tout plein de produits toxiques avec des additifs. C’est comme un passeport pour entrer dans la vie de consommation. Moi j’aimerais que l’État offre un petit panneau solaire à la place !
 
       





[INFO PARTENAIRE]
Et si votre maison était une source de création où tout devient possible? Un lieu où vous avez le pouvoir d'imaginer, de faire... Selon vos goûts et vos envies.
Avec les solutions et l'accompagnement Leroy Merlin, vos projets vont plus loin.


wedemain.fr sur votre mobile