wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

Cartographie : y a-t-il des déchets nucléaires près de chez-vous ?

Greenpeace a publié une carte répertoriant les points de stockage et de transit des déchets nucléaires en France. Il suffit d'y rentrer son code postal pour découvrir les éventuels risques près de chez soi.

Par I Publié le 4 Juin 2019


La France compte 19 centrales nucléaires et 58 réacteurs. (Crédit : Greenpeace)
La France compte 19 centrales nucléaires et 58 réacteurs. (Crédit : Greenpeace)
Y a-t-il des déchets nucléaires près de chez-vous ? Pour le savoir, Greenpeace a élaboré une carte répertoriant les principaux points de stockage et points de transit de ces détritus, qui représentent un risque potentiel pour la santé et pour l’environnement. 
 
La France compte 58 réacteurs sur son territoire depuis plus d’un demi siècle. Mais les personnes vivant proches des centrales ne sont pas les seules à être touchées.
 
"Ces matières et déchets radioactifs circulent de leur lieu de production à un lieu d’entreposage ou de stockage à un autre, souvent à l’insu des riverains", explique Greenpeace sur son site internet.

Des déchets compliqués à traiter

Selon le dernier inventaire officiel de l’Andra  (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs), il y a plus d’1,6 millions de m3 de déchets radioactifs en France. Pour être stockés, ils sont enfouis en profondeur. 
 
Greenpeace rappel que les millions de déchets, notamment issus de l’extraction d’uranium ou du combustible usé, resteront radioactifs pendant des milliers d’années. "L’industrie prétend que 96 % des 'matières radioactives' produites sont recyclables, alors qu’en réalité, moins de 1 % du combustible usé est finalement réutilisé !", assure l’organisation environnementale.
 
Les infrastructures souterraines construites pour stocker ces déchets peuvent, à long terme, présenter des risques d’incendie ou d’inondation, provoquant la contamination des sols, des nappes phréatiques ou encore de l’air, selon Greenpeace.
 
"Nous sommes face à une crise mondiale des déchets nucléaires qui touche l’ensemble de l’industrie, mais qui est en grande partie dissimulée au public. Chaque pays qui a exploité ou continue d’exploiter des réacteurs nucléaires et des installations associées à cette énergie (...) a un 'héritage' de déchets nucléaires. Et aucun n’a trouvé de solution viable pour les gérer"a déclaré le 30 janvier Shaun Burnie, chargé de campagne de Greenpeace Allemagne.

Un débat public

Au vu de la carte élaborée par Greenpeace, peu de zones en France sont préservées. Depuis le 17 avril et jusqu’au 25 septembre, les citoyens sont invités à participer à un débat public sur les déchets nucléaires, organisé par le CNDP (Commission nationale du débat public).
 
Des réunions sont organisées dans toute la France pour tenter de trouver des solutions à des questions telles que "comment stocker les déchets nucléaires produits depuis des décennies ? Quelles sont les conditions de circulation des déchets radioactifs ? Quels sont les coûts liés à ces déchets ?  Une plateforme de débat en ligne a également été mise en place pour le grand public.
  




[INFO PARTENAIRE]
Découvrez notre nouveau catalogue Inspiration 2019 pour vous donner des idées !



wedemain.fr sur votre mobile