We life

Ce masque pour cyclistes filtre les particules fines

La startup française R-PUR a créé un masque anti-pollution qui filtre les nanoparticules. Pratique pour les cyclistes ou les coureurs, exposés quotidiennement à la pollution.

Par La rédaction I Publié le 21 Novembre 2019


Le masque Nano Light répond à la norme européenne qui garantit de ne pas laisser passer les particules fines. (Crédit : R-Pur)
Le masque Nano Light répond à la norme européenne qui garantit de ne pas laisser passer les particules fines. (Crédit : R-Pur)
Retrouvez plus d’innovations dans nos pages "We Life" du numéro 28 de la revue We Demain , en kiosque le 21 novembre et sur notre boutique en ligne
 
Les Français d’R-Pur viennent de lancer le Nano Light, un masque antipollution léger, respirant, et un des rares qui répond à la norme européenne EN149-FFP3, ce qui garantit de ne pas laisser passer les particules fines.

Si l'Anses rappelle que la plupart des masques pour cyclistes sont inefficaces, voire contre-productifs, celui-ci semble performant.  Des pompiers l'ont même adopté, avant et après les feux de forêt.
 
L’ergonomie du masque et la mousse à mémoire de forme ont été testés en fonction de différentes morphologies du visage. Reste dès lors à bien le positionner (un masque mal mis ne sert plus à rien). Le confort est aussi renforcé par une valve d’extraction d’air chaud. Enfin, une appli dédiée permet, en fonction de vos déplacements, de savoir quand il est nécessaire de changer les filtres.
 
Une innovation qui a un prix : tout de même 129 € jusqu’au 1er janvier 2020, puis 149 €, filtre entre 20 et 30 €. r-pur.com













Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile