We life

Ces Français fabriquent des vêtements 100 % recyclés

Par Claire Commissaire I Publié le 19 Septembre 2018


Hopaal (Crédit : DR)
Hopaal (Crédit : DR)
Faire du neuf avec du vieux  : c’est le pari de la start-up toulousaine Hopaal, qui a lancé sa ligne de vêtements issus de matières 100  % recyclées. Tout est né de la réflexion de deux copains d’école, Matthieu Couacault et Clément Maulavé.
    
"On est sept milliards à s’habiller tous les jours, et le textile est la deuxième industrie la plus polluante après le pétrole, explique Matthieu Couacault, on s’est dit qu’il y avait forcément une solution."
    
La start-up s’appuie sur un réseau de centres de collecte de vêtements, qu’elle achète par tonnes, pour en revaloriser les fibres triées selon leur taille et leur couleur. Le but ? Éviter la surproduction de coton, coûteuse en travail humain et en ressources naturelles. 
 
Résultat  : il faut seulement 50  l d’eau pour la confection d’un T-shirt Hopaal, contre 2 700  l pour un classique, le tout sans pesticide ou produits chimiques ajoutés. La marque s’applique également à restreindre au maximum les besoins en transports.
 
Pour un T-shirt au design simple et épuré, comptez une trentaine d’euros, 120  euros pour le "pull du futur". Tous les produits sont made in France. Une démarche engagée : "L’acte d’achat est aussi un acte citoyen, conclut Matthieu Couacault. C’est comme un vote." Hopaal devrait alors remporter tous les suffrages. 
   
   














Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles


    Aucun événement à cette date.

wedemain.fr sur votre mobile