We life

Ces coiffeurs écolos recyclent vos cheveux pour nettoyer les océans

L’association “Coiffeurs Justes” collecte des cheveux dans toute la France pour fabriquer des boudins de filtration des eaux. Une solution de dépollution à la fois écologique, et plus efficace que son équivalent synthétique.

Par Pauline Vallée I Publié le 2 Octobre 2019


Les cheveux humains sont très efficaces pour filtrer les hydrocarbures présents dans l'eau. (Crédit : Unsplash)
Les cheveux humains sont très efficaces pour filtrer les hydrocarbures présents dans l'eau. (Crédit : Unsplash)

Chez le coiffeur, vous les voyez peut-être tomber le coeur serré...  Vos cheveux peuvent cependant avoir une seconde vie, et même rendre de nombreux services. Ils se révèlent très utiles pour lutter contre la pollution des eaux, par exemple après une marée noire ou dans une situation semblable à celle que l’on observe actuellement à Rouen après l’incendie de l’usine Lubrizol.

Nous vous parlions déjà dans un précédent article de l'association américaine Matter of Trust qui, dès 2007, utilisait des cheveux pour nettoyer du fioul répandu dans la baie de San Francisco. D'autres initiatives essaiment depuis à travers le monde.

En France, le coiffeur Thierry Gras a lancé en 2015 l’association Coiffeurs Justes à Brignoles en Provence, qui se charge de collecter et valoriser les chutes de cheveux récupérés dans les salons de coiffure. L’association compte aujourd’hui 800 coiffeurs partenaires dans toute la France. "On reçoit des dizaines de nouvelles adhésions par semaine depuis le début de l’été", se réjouit son fondateur.

Les écailles de la fibre capillaire permettent en effet de retenir certains polluants, comme les hydrocarbures ou les huiles solaires. Assemblés sous forme de boudins, les cheuveux vont donc "adsorber" (et non "absorber") les particules polluantes présentes dans l'eau en les accrochant.
 

À lire aussi : Donnez vos cheveux pour lutter contre les marées noires


L’avantage de ces boudins 100 % naturel par rapport à leur équivalent synthétique ? Ils sont 30 % plus adsorbants, et surtout lavables et réutilisables jusqu’à 10 fois après leur première utilisation, assure Thierry Gras. En fin de vie, les cheveux seront récupérés pour servir de matériau isolant dans le secteur de la construction.


Cinq tonnes de cheveux récoltés en quatre ans

Les premiers boudins seront installés d’ici une quinzaine de jours dans des bassins de rétention de zones industrielles, mais aussi dans le parc national des Calanques et le port de Toulon. “Notre système pourrait tout à fait servir pour dépolluer les eaux autour de Rouen, ajoute Thierry Gras, mais les institutions mettent du temps à prendre en compte ce genre de solutions alternatives”.

L’association envisage également de confectionner des tapis en cheveux qui serviront à filtrer l’eau directement dans les stations d’épuration, comme celles de Lyon ou du Grand Paris.

Pour le moment, les salons partenaires de Coiffeurs Justes se chargent de récolter eux-mêmes les chutes de cheveux puis de les envoyer par colis à l’association. Chaque colis contient environ 2 kg de cheveux (soit l’équivalent de 220 coupes) et permet de confectionner 3 boudins de filtration. Depuis sa création, l'association a reçu pas moins de cinq tonnes de cheveux.

À terme, souligne son président, l’objectif serait de décentraliser le système pour que les cheveux soient collectés et réutilisés en circuit court à l’échelle locale. Vos cheveux pourraient ainsi, à terme, être utilisés près de chez vous pour construire des maisons ou améliorer les stations d’épuration de votre région !













Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile