Société-Économie

Ces enfants qui bousculent le vieux monde

Ils n'ont pas 18 ans mais sont déjà écologistes, humanitaires, inventeurs... Là où beaucoup d'adultes semblent avoir renoncé, des enfants se mobilisent. Rencontre avec 25 jeunes activistes qui changent ou ont changé leur époque.

Par Armelle Oger et Emmanuelle Vibert I Publié le 20 Mai 2019


(Crédit : Denis/REA - Photo retouchée/ Marion Elbaum)
(Crédit : Denis/REA - Photo retouchée/ Marion Elbaum)
Greta Thunberg, Malala Yousafza, Mary Finn... Découvrez les 22 autres portraits de l'article "Ces enfants bousculent le vieux monde" dans la revue We Demain n°26 , disponible en kiosque le 23 mai et sur notre boutique en ligne .

(Crédit : Stock Photo)
(Crédit : Stock Photo)

Xiuhtezcatl Martinez, 15 ans : Il attaque l'État américain

Son prénom, ses cheveux longs révèlent sa culture aztèque, héritage paternel. Sa gestuelle de rappeur, quand il chante, dit qu’il reste un ado comme les autres. Xiuhtezcatl Martinez est né en 2000, vivant à Boulder, Colorado. À 6 ans, il prend la parole pour dénoncer le mal que nous infligeons à la Terre-Mère, sacrée. Depuis, il ne lâche pas le micro, apostrophe les étudiants comme les membres de l’Onu à New York. À 11 ans, il obtient un moratoire sur la fracturation hydraulique dans son État.

À 15 ans, avec 20 autres jeunes, il attaque en justice le gouvernement des États-Unis pour son échec à protéger l’atmosphère pour les générations futures (affaire en cours). Aujourd’hui, à la tête de son ONG, Earth Guardians, il invite les ados à prendre la tête du combat environnemental. « Les jeunes s’élèvent en même temps que les océans pour conduire le mouvement qui va façonner notre futur », scande-t-il.

(Crédit : Emilee McGovern/SOPA Im/SIPA)
(Crédit : Emilee McGovern/SOPA Im/SIPA)

Emma González, 17 ans : Guerrière anti-armes

Rescapée de la fusillade qui, le 14 février 2018, avait fait 17 morts dans un lycée de Floride, la lycéenne est devenue l'icône de la lutte contre la prolifération des armes à feu.

Avec un slogan, Never Again, et un discours où elle mettait en cause Trump, la NRA - National Riffle Association, le tout-puissant lobby des armes - et les hommes politiques ayant reçu l'argent de ce dernier, Emma a réussi à mobiliser 1 million d'adolescents américains lors des marches qui se déroulèrent dans tout le pays, le 24 mars 2018.

(Crédit : D.R.)
(Crédit : D.R.)

Mohamad Al Jounde, 12 ans : Il crée une école pour les réfugiés

Voir sa mère arrêtée deux fois, menacée de mort. Fuir son pays, la Syrie, avec sa sœur et ses parents. Atterrir dans un camp de réfugiés au Liban. Ne plus aller à l’école pendant des mois. Mohamad Al Jounde a traversé tout ça à 12 ans, en 2013. C’est aussi à cet âge qu’il crée une école dans le camp où il vit. Chacun y partage ses compétences. Lui-même enseigne l’anglais, les mathématiques et la photographie.

À 16 ans, en 2017, quand il reçoit le prix international de la Paix des enfants, il clame à l’assemblée : « Commencez par nous traiter comme des gens normaux, pas comme des réfugiés ou des migrants. » Le jeune homme poursuit aujourd’hui ses études et son combat en Suède où il vit avec sa famille. Il n’oublie pas que la moitié des 500 000 enfants syriens réfugiés au Liban n’ont pas accès à l’éducation.

Greta Thunberg, Malala Yousafza, Mary Finn... Découvrez les 22 autres portraits de l'article "Ces enfants bousculent le vieux monde" dans la revue We Demain n°26 , disponible en kiosque le 23 mai et sur notre boutique en ligne .













Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile