Connectez-vous S'inscrire
We Demain, une revue pour changer d'époque
Assureur partenaire de We Demain

Cette ferme verticale va produire des légumes locaux pour 24 millions d'habitants

Par I Publié le 21 Avril 2017

Pour nourrir l'ensemble de sa population et palier le manque de terres agricoles, la ville chinoise de Shanghai a pour projet d’ériger la plus grande ferme verticale au monde : cent hectares.


Cette ferme urbaine augmenterait la qualité de vie dans la ville, en incluant des programmes communautaires de restaurants ou des marchés. (Crédit : Sasaki)
Cette ferme urbaine augmenterait la qualité de vie dans la ville, en incluant des programmes communautaires de restaurants ou des marchés. (Crédit : Sasaki)
Ces deux dernières décennies, la Chine a perdu 123 000 kilomètres carrés de terres agricoles au profit de l’urbanisation. Sur les surfaces cultivables restantes, le ministère de la Protection de l’environnement chinois signale qu’un sixième (environ 200 000 kilomètres carrés) est contaminé par la pollution.
 
Contrairement à l’Europe, où l’agriculture se développe à grande échelle, loin des agglomérations, l'Asie cultive traditionnellement à plus petite échelle, dans les zones périurbaines. Mais la croissance rapide des villes vient menacer cet équilibre.
 
À cela, le cabinet internationale d’architecture Sasaki entend apporter une solution : la construction d’une ferme verticale de 100 hectares ayant la capacité de nourrir 24 millions de personnes au cœur de la ville de Shanghai, le Sunqiao Urban Agricultural District.

Le prix des terrains étant très élevé à Shanghai, la culture verticale est une solution économique. (Crédit : Sasaki)
Le prix des terrains étant très élevé à Shanghai, la culture verticale est une solution économique. (Crédit : Sasaki)
Cette ferme sera constituée de plusieurs bâtiments composés de différentes plateformes : des fermes d’algues, des serres flottantes, et même des bibliothèques de semences.
 
56 % des légumes consommés par les habitants de Shanghai sont des légumes verts comme les épinards, le chou frisé, le bok choy ou encore le cresson. Ces feuilles vertes se prêtent parfaitement à l’agriculture verticale : elles n’ont pas besoin de beaucoup d’attention, grandissent vite et ne pèse pas lourd. De parfaites candidates aux modes de culture hydroponique et aquaponique.
 
Sunqiao entend aussi faire de ce lieu un laboratoire pour l’innovation et l’éducation. Cette immense ferme aura une vocation pédagogique pour les nouvelles générations d'urbains, afin de les sensibiliser à la question de la provenance de leur nourriture.
 
Située entre l’aéroport international de Shanghai et son centre ville, cette ferme devrait entrer en construction courant 2017. Bien plus vaste que l’AeroFarms du New Jersey, qui reste aujourd’hui la ferme verticale la plus importante du monde avec ses 6 500 mètres carrés, Sunqiao pourrait tracer le sillon de l’agriculture de demain. 








WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE