Pris dans la toile

Cette piscine parisienne du siècle dernier est aujourd’hui chauffée grâce à un data center !

Par I Publié le 31 Juillet 2017


Classée monument historique de la ville de Paris, la Piscine de la Butte-aux-Cailles (inaugurée en 1924) utilise un data center (centre de traitement des données) pour chauffer son eau à 27 degrés.
 
Réouverte en mai dernier, après quelques rénovations, cette piscine du 13e arrondissement de Paris abrite dans ses sous-sols un système novateur alliant chaufferie et cloud computing (stockage de données à distance).

La récupération de la chaleur de ces serveurs fournit 200 mégawattheures (MWh) à la piscine chaque année, représentant jusqu’à 60 % de ses besoins en eau chaude. Une solution économique et écologique qui s’inscrit dans le Plan Climat  de la ville de Paris.
 
Huit chaudières numériques ont été installées sous les bassins, avec 100 à 200 serveurs à l’intérieur. Ces derniers permettent au studio d’animation voisin, TeamTo, de stocker 1 200 téraoctets de données.
 
Ce système a été conçu par la start-up grenobloise Stimergy, qui invente des solutions durables pour les data centers. Ces derniers représentent aujourd’hui 4 % de la consommation énergétique mondiale.
 








WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE