wedemain.fr
En savoir plus

Ma maison demain

Comment faire une pause à la maison ? Ces designers ont des idées

We Demain PARTENAIRE

Par Rédaction I Publié le 26 Juin 2018

(pause) : tel était le thème du Tremplin Jeunes Talents 2018, dont We Demain est partenaire. Des centaines de designers ont proposé leurs idées, et trois lauréats ont été couronnés. Rencontre avec de jeunes créateurs inspirés.


Aloïs Gromard - Prix étudiant

Peacok se déploie pour offrir divers degrés d'intimité. Un paravent nouvelle génération (Crédit : Aloïs Gromard)
Peacok se déploie pour offrir divers degrés d'intimité. Un paravent nouvelle génération (Crédit : Aloïs Gromard)
Désuet, le paravent ? Pas celui d’Aloïs Gromard, 23 ans, prix étudiant du Tremplin Jeunes Talents. « Cela m’amusait de revisiter un objet assez traditionnel », dit-il en déployant une création aux lignes et aux couleurs contemporaines : Peacok. Ce paravent nouvelle génération répond à un besoin actuel, que lui-même ressent : « En ville, nous vivons dans des espaces de plus en plus petits, à un rythme effréné, d’où l’importance de créer des espaces pour s’isoler et se déconnecter ». A cette fin, le jeune homme a opté pour des lignes rondes, « voluptueuses et apaisantes », et du feutre « doux » qui absorbe le bruit.

Un objet aux lignes apaisantes qui absorbe le bruit. © Du Côté de Chez Vous - Uzful
Un objet aux lignes apaisantes qui absorbe le bruit. © Du Côté de Chez Vous - Uzful
Discret quand il est replié, son paravent peut prendre toutes sortes de formes, pour plusieurs degrés d’intimité : « J’ai toujours aimé la modularité, l’aspect interactif et ludique des objets ».

Formé en architecture à Bruxelles, Aloïs Gromard a décidé de se réorienter vers le design d’intérieur « car la façon dont les gens vivent au quotidien est ce qui m’intéresse le plus ». Un choix encouragé par ce prix et cette création originale.

William Le Bouquin, grand lauréat du concours. (Crédit: Du Côté de Chez Vous - Uzful)
William Le Bouquin, grand lauréat du concours. (Crédit: Du Côté de Chez Vous - Uzful)

William Le Bouquin - Grand prix

Dès qu’il a vu le thème du concours -la pause- les idées ont fusé. « J’ai une vision sociale du design, j’aime regarder les gens et chercher des solutions pour le quotidien », conte William Le Bouquin. Le lauréat de 26 ans est le créateur de Magari, une table d'un nouveau genre : "La table est un objet qui me plait car elle permet à la fois de se réunir, de s'ouvrir aux autres, mais aussi de se poser, de se replier sur soi pour réfléchir".

William a donc construit un objet doté de cloisons amovibles, en bois et feutrine, qui se divise en deux, trois ou quatre parties, aux choix. Très pratique pour un open space ou une bibliothèque par exemple.

L’ancien élève de la section « design de la transition » de l’EESAB de Brest a aussi été séduit par la dimension open source du concours : lui-même a élaboré son projet dans un atelier participatif. Et son projet professionnel est d’ouvrir en Bretagne un vaste atelier de co-conception, à la fois écologique et social. Objectif : promouvoir le recyclage et le partage entre néophytes et passionnés de bricolage.
 

Une table bien pratique pour la vie en open space © Du Côté de Chez Vous - Uzful
Une table bien pratique pour la vie en open space © Du Côté de Chez Vous - Uzful

 

Un objet à mi-chemin entre le hamac et le trampoline © Du Côté de Chez Vous - Uzful
Un objet à mi-chemin entre le hamac et le trampoline © Du Côté de Chez Vous - Uzful

Thibaut Malavieille, prix du public

C’est l’Ardèche qui a inspiré le projet de Thibaut Malavieille, 22 ans : « J’ai grandi dans une région au climat clément. Pour moi, la pause, la détente sont intimement liées à l’extérieur », explique le jeune homme, en montrant son « ABRI ». Un objet étonnant, à mi chemin entre le hamac et le trempoline. « Je l’ai plutôt pensé pour plusieurs personnes à la fois », dit-il, l’œil malicieux.

Sa création attire déjà l’attention : « Les gens qui le découvrent s’y jettent, se l’approprient immédiatement », constate le créateur, ému par ce Prix du public : « Pour moi, la plus belle récompense est que les gens imaginent mon projet chez eux ! ».

Un prix qui tombe en même temps que son Diplôme supérieur d’arts appliqués, obtenu en Auvergne. Prochaine étape, apporter quelques améliorations à son ABRI, comme des roulettes, pour une éventuelle commercialisation. Même si les plans resteront en open source pour les plus motivés « qui auront comme moi le grand plaisir de faire, et d’apprendre en faisant ».

Un objet pensé pour la sieste au jardin (Crédit : Thibaut Malavieille)
Un objet pensé pour la sieste au jardin (Crédit : Thibaut Malavieille)






[INFO PARTENAIRE]
Et si votre maison était une source de création où tout devient possible? Un lieu où vous avez le pouvoir d'imaginer, de faire... Selon vos goûts et vos envies.
Avec les solutions et l'accompagnement Leroy Merlin, vos projets vont plus loin.


WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE