We life

Contre la canicule, portez de la laine mérinos

Par Zoé Berteloot I Publié le 6 Juillet 2018

Issu des moutons mérinos, ce textile aux incroyables propriétés reste méconnu. Il tient chaud en hiver et maintient au frais en été. "We Demain" vous livre ses secrets.


Les moutons mérinos, capables de survivre à de faibles et fortes tempértures. (Crédit : DR)
Les moutons mérinos, capables de survivre à de faibles et fortes tempértures. (Crédit : DR)
Porter de la laine en été, une folie ? Pas avec la laine mérinos, la laine la plus fine au monde. Sa particularité ? Elle se porte en hiver comme en été. Très isolante, elle est une parfaite régulatrice de température : plus besoin d'acheter une tonne de vêtements, ceux-là s'adapteront à toute les saisons.

Le mérinos est une race ovine originaire d'Espagne, il est élevé principalement pour sa laine.

Ses fibres sont inférieures à 20 microns, c'est à dire plus fines que les cheveux humains (60 microns). Si l'on regarde cette laine au microscope, on s'aperçoit que le fil de la laine mérinos est constitué d'alvéoles qui emprisonnent l'air, un excellent isolant.

Cette couche très fine permet d'être tout aussi bien isolé du chaud que du froid, elle thermorégule : soit elle évacue le trop plein de chaleur, soit elle la préserve. 

Ses points forts

Et ce n'est pas tout. Cette laine est naturellement saine et antibactérienne, sans traitement chimique : ses fibres sont capables de neutraliser les odeurs de transpiration pendant plusieurs jours. Un atout pour les sportifs, mais aussi pour la vie de tous les jours, à porter seule ou sous un vêtement. À noter que la laine mérinos est si douce qu'elle convient même aux peaux les plus sensibles. 

Mais comment l'entretenir ? Sachez qu'il n'est pas nécessaire de laver la laine mérinos régulièrement. On peut remettre un vêtement conçu avec ce textile plusieurs fois sans le laver : il suffit de l'aérer un peu, ou de le laisser sécher la nuit. Pratique, notamment pour voyager.

Certains éleveurs de moutons mérinos les élèvent dans des conditions cruelles. (Crédit : PxHere)
Certains éleveurs de moutons mérinos les élèvent dans des conditions cruelles. (Crédit : PxHere)

Ses points faibles

Lors de l'achat d'un vêtement en mérinos, il faut toutefois faire attention à la marque choisie. En effet, les procédés de fabrication diffèrent, notamment concernant les produits utilisés pour la coloration. Il faut privilégier les vêtements traités sans blanchissement au chlore et sans colorants à base de métaux lourds, nocifs pour la santé. 

Mais surtout, il s'agit de choisir une marque qui traite bien ses moutons ! Dans certains cas, les moutons mérinos sont créés par croisement, de façon à présenter un maximum de surface de peau et donc de laine. Conséquence : ils ont de tels replis de chair qu'ils peuvent à peine faire leurs besoins, et subissent de nombreuses infections à cause des mouches et des larves. 

Pour combattre ces "attaques de mouches" les éleveurs utilisent bien souvent des méthodes pouvant s'apparenter à de la mutilation, allant jusqu'à découper des morceaux de peau du mouton pour retirer les larves qui le parasitent. 

La blogueuse La Ménagère Écolo à écrit un post très explicite à ce sujet, détaillant les mauvais traitements que peuvent recevoir les moutons mérinos. 

Les bonnes alternatives

Icebreaker est une marque néo-zélandaise. Elle est la première à dévoiler l'ensemble de son procédé de production. 
   
"Icebreaker a pour objectif d'établir de nouvelles normes dans l'industrie textile et ainsi changer les habitudes de consommation", explique Guillaume, de Icebreaker, à We Demain. 
       
La marque accorde la plus grande attention au bien-être de ses animaux, ainsi qu'à la qualité de production de sa laine. Ses vêtements affichent un prix plutôt élevé, mais vous permettront de faire des économies sur le long terme. 

Vous l'avez compris, la laine mérinos, c'est le tissu de l'été, et même celui de toute l'année.








WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE