Pris dans la toile

Contre la diffusion de fake news, Facebook prive de pub les pages qui les propagent

Par I Publié le 31 Août 2017


Facebook poursuit sa lutte contre la désinformation et les fake news. Pour stopper leur propagation virale, le réseau social a annoncé lundi 28 août qu’il bloquerait dorénavant la publicité aux pages frauduleuses.
 
"Si les pages partagent à plusieurs reprises des histoires marquées comme fausses, ces récidivistes ne pourront plus faire de publicité sur Facebook", explique la société dans un communiqué.
 
L'objectif : faire chuter l'audience de ces pages et, au passage, les empêcher de gagner de l’argent en diffusant de fausses informations.
 
Pour ce faire, Facebook va travailler avec des spécialistes en vérification d’informations, des fact checkers, qui seront extérieurs à l’entreprise mais homologués par cette dernière. Ils signaleront les URL des sites malhonnêtes, qui seront ensuite marqués par la mention "contesté".
 
Ce n’est pas la première action que Facebook mène contre les fake news. L’entreprise a déjà mis en place un outil permettant aux membres de signaler une information qui leur paraît suspecte.
 
Dans son communiqué, Facebook assure qu'il continuera à chercher des solutions pour lutter contre la propagation de fake news en stoppant tout rapport économique avec les entreprises diffusant de fausses informations, en créant de nouveaux outils pour freiner leur propagation et en aidant les membres à prendre des décisions plus éclairées lorsqu’ils sont face à ce problème.













Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile