Connectez-vous S'inscrire
Société-Économie

Dans les Hauts-de-France, ce village de 350 habitants va proposer des voitures à hydrogène en libre-service

Par I Publié le 7 Février 2018

Une première en France, la commune de Tupigny, dans l’Aisne, va proposer d'ici deux ans gratuitement à ses habitants deux véhicules à hydrogène, alimentés par son parc éolien.


Un moyen de montrer aux habitants l'utilisation concrète de l'énergie produite par le parc éolien. (Crédit : wikimedia)
Un moyen de montrer aux habitants l'utilisation concrète de l'énergie produite par le parc éolien. (Crédit : wikimedia)
Les innovations ne viennent pas toujours des plus grandes villes. La preuve, après le village Occitan qui a construit le premier parc solaire participatif de France, une autre petite commune lance un projet inédit dans l’Hexagone.
 
Il s’agit de la commune de Tupigny, dans les Hauts-de-France, qui va stocker l’électricité issue de son parc éolien sous forme d’hydrogène afin d’alimenter deux voitures accessibles gratuitement pour ses 350 habitants.
 
"L’idée de départ était de faire de l’éolien autrement. C’est ainsi une manière de rendre l’énergie produite sur le territoire de la commune directement aux habitants", explique Nicolas Ugalde, Directeur Général de VDN Group, entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables en charge du projet.
 
La plus grande partie de l’électricité produite par les éoliennes sera réinjectée dans le réseau et, grâce à un simple électrolyseur, le reste sera transformé en hydrogène, puis stocké dans une borne de recharge. "C’est du concret, c’est du nouveau", se réjouit le DG. 

Désenclaver les campagnes

Ce projet est ainsi un moyen de répondre aux besoins de la ruralité. À Tupigny, difficile de trouver une grande surface, une poste… Les commerces les plus proches se trouvent à Guise, à une dizaine de kilomètres.

Dans l'attente du permis de construire, Nicolas Ugalde prévoit l'arrivée des voitures en 2020. (Crédit : VDN Group)
Dans l'attente du permis de construire, Nicolas Ugalde prévoit l'arrivée des voitures en 2020. (Crédit : VDN Group)
"Nous avons fait deux réunions publiques au sein du village pour évaluer leurs besoins. Ce système gratuit et propre est un moyen de désenclaver le milieu rurale", raconte Nicolas Ugalde.
 
L’hydrogène répond aussi à ces besoins et s’adapte aux usages actuels des automobilistes. "Une voiture à hydrogène se recharge en moins de 5 minutes, comme quand on met de l’essence, et a une autonomie de 5 à 600 kilomètres. C’est la technologie qui s’adapte à l’usager et pas l’inverse", complète le Directeur de VDN Group.
 
Pour le moment, le maire de Tupigny est en attente du permis de construire pour lancer l’édification du parc éolien. Mais Nicolas Ugalde est confiant : les voitures devraient être disponibles d’ici fin 2020. 

Les élus sont aussi enthousiastes et imaginent des projets encore plus fous pour le futur, comme utiliser la borne pour recharger des tracteurs à hydrogène...
 




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE