Connectez-vous S'inscrire

De Jon Hopkins à Rob Hopkins : We Love Green, un festival pour "toucher les consciences"

Interview

Par I Publié le 8 Juin 2017

Ce week-end, le festival We Love Green revient au Bois de Vincennes avec une programmation éclectique mélangeant concerts et conférences. Rencontre avec Najma Souroque, chef de projet du festival.


Le Think Tank du festival We Love Green est une scène dédiée aux conférences et débats. (Crédit : We Love Green)
Le Think Tank du festival We Love Green est une scène dédiée aux conférences et débats. (Crédit : We Love Green)
Cette année, le festival de musique We Love Green étoffe sa programmation, qui mélange concerts et conférences. Aux côtés de musiciens comme Jon Hopkins, des grands noms de l'écologie et de l'altermondialisme comme Vandana Shiva, Rob Hopkins et Muhammad Yunus seront présents.

We Demain : Depuis trois ans, les conférences du Think Tank de We Love Green se sont imposées comme l’un des grands rendez-vous annuels pour les militants parisiens. Pourquoi avoir fait le choix de mélanger artistes et activistes dans votre programmation ?
 
Najma Souroque : C’est une évolution naturelle car le développement durable est au cœur de notre démarche depuis notre lancement il y a six ans. Mais être écoresponsable en recyclant nos déchets et en utilisant des énergies renouvelables pour alimenter nos concerts ne suffit pas, il faut aussi toucher les consciences.

Le Think Tank s’est imposé de lui-même comme la quatrième scène de notre festival car la sensibilisation passe par la prise de parole et la rencontre. Cette année, nous sommes encore montés en puissance avec une vingtaine de conférenciers venus du monde entier.

Qui sont les grands intervenants de cette édition?

Samedi 10 juin, nous accueillerons notamment Muhammad Yunus, le père du micro-crédit et prix Nobel de la paix. Il viendra parler des entreprises sociales et inaugurera notre pépinière de start-up. Celles-ci ont été sélectionnées parmi les incubateurs parisiens et présenteront leur solutions innovantes aux problématiques écologiques et sociétales.
 
On pourra aussi rencontrer Vandana Shiva, militante féministe indienne et l’une des figures de proue de l’altermondialisme. Elle débattra de l’avenir de notre planète avec la chanteuse Camille et le journaliste Lionel Astruc, spécialiste de la transition écologique.


Dimanche, nous présenterons un cycle sur les peuples indigènes, avec la projection en avant-première du documentaire La prophétie des Yupiks. Elle sera suivie d’un débat avec LaDonna Brave Bull Allard, historienne sioux et meneuse de la résistance à Standing Rock contre le Dakota Access Pipeline.
 
La transition écologique sera également à l’honneur, avec la présence de Rob Hopkins, l’initiateur du mouvement des villes en transition. On parlera enfin de citoyenneté 2.0 avec Gaël Musquet d’Open Street Map et Armel Le Coz de Démocratie ouverte. Et puis comme chaque année, il y aura aussi des projections d’œuvres de fiction, des expositions, des débats... Et le départ du Fermes d’avenir Tour organisé par Maxime de Rostolan !


Quelle est la réaction du public ? Les concerts ne font-ils pas concurrence aux débats ?
 
Au début ça a pu surprendre, mais c’est la troisième année que nous organisons ce Think Tank, les festivaliers commencent donc à le connaître ! C’est un endroit où ils aiment venir entre deux concerts pour se détendre et écouter des intervenants. D’ailleurs, ceux-ci ne sont pas cantonnés à cette partie du festival et LaDonna Brave Bull Allard et Vandana Shiva vont s’exprimer sur la grande scène durant le week-end.

Pour les artistes, notre engagement est aussi un argument qui pèse en faveur de notre festival. C’est grâce à cela que nous accueillons des artistes militants pour l'environnement comme Camille, ou contre le racisme avec Solange.

Et qu’avez-vous prévu cette année pour réduire votre empreinte écologique ?

Nous essayons toujours d’être pionniers dans l’événementiel responsable. La grande première cette année, ce sont les générateurs à huile alimentaire recyclée. Ils viendront en complément de nos panneaux solaires pour fournir une électricité 100 % verte ! Côté alimentation, nous avons fait appel à un panel de chefs dont Thierry Marx pour sélectionner les plats. Et leurs ingrédients sont tous issus de producteurs locaux.

Nous avons aussi décidé de placer notre plateforme de tri au centre du festival pour mieux conscientiser les festivaliers sur leurs déchets. Ainsi qu’un parking à vélo sécurisé et des transports en commun toute la nuit. Ce qui est sûr, c’est que cette formule marche. Nous attendons ce week-end 50 000 festivaliers !
 

Festival We Love Green, du samedi 10 au dimanche 11 juin au Bois de Vincennes (Paris 12e).
Retrouvez la programmation complète du Think Tank à cette adresse.






Réservé aux abonnés du site.
Accédez à l'intégralité du n°16 de la revue WE DEMAIN

Pas encore abonné ?
Inscrivez-vous gratuitement !



DÉCOUVREZ WE LIFE PAPIER by WE DEMAIN LA REVUE




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE