Connectez-vous S'inscrire

Emmaüs lance sa boutique en ligne : une plateforme concurrente du Bon Coin

Interview

Par I Publié le 17 Juin 2016

Faire des achats en ligne, oui, mais solidaires. C'est le principe de Label Emmaüs (LA Boutique En Ligne), une nouvelle plateforme de vente d'objets d'occasion qui sera lancée le 1er octobre. Maud Sarda, la responsable du projet, nous explique tout.


Intérieur d'une boutique Emmaüs. (Crédit : Emmaüs Coup de Main)
Intérieur d'une boutique Emmaüs. (Crédit : Emmaüs Coup de Main)
We Demain : Le succès du Bon Coin et d'Ebay montre que les Français se sont déjà massivement convertis au ré-emploi et à la vente en ligne. D'ailleurs, de nombreux groupes Emmaüs utilisent ces services. Pourquoi créer une nouvelle place de marché ?

Maud Sarda : C'est un service qui sera semblable, dans son usage, à celui d'une place de marché traditionnelle mais il sera aussi collaboratif, social et solidaire. Lors du développement de Label Emmaüs, nous avons croisé la route du Bon Coin et ils nous ont proposé d'héberger nos services. Mais on ne souhaitait pas s'associer à un grand groupe car ça aurait été mal vu par les membres de notre communauté. Et puis on avait les ressources en interne. Beaucoup de compagnons ont de solides connaissances en informatique, vous savez. On a aussi reçu l'aide de l'école informatique Simplon.

En quoi cette plateforme sera-t-elle solidaire ?

Elle portera les valeurs d'Emmaüs : Une deuxième vie pour les objets, une seconde chance pour les hommes ! Tout d'abord, l'intégralité des revenus sera reversée aux communautés et aux projets d'Emmaüs International. Ensuite, la structure juridique sera une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif), dont la gouvernance sera partagée entre les salariés et les particuliers sympathisants. Chacun peut acheter des parts mais il n'y aura pas de dividendes. Les particuliers pourront aussi publier en ligne des petites annonces solidaire et donner le gain de leurs ventes au profit d’Emmaüs.


Capture d'écran du site label-emmaus.co (Crédit : Emmaüs)
Capture d'écran du site label-emmaus.co (Crédit : Emmaüs)

En vous numérisant, est-ce que vous ne risquez pas de mettre des compagnons au chômage ?

Au contraire, Label Emmaüs est avant tout un projet social. Ce sont les personnes accueillies chez Emmaüs qui mettront en ligne les annonces et prépareront les commandes, bénéficiant d’une formation aux compétences numériques et logistiques. La coopérative emploiera également des personnes en insertion sur les métiers de demain tels que le développement web, le webmarketing, le support, la logistique et le service après-vente.


Quels objets allez vous vendre ?

Dans un premier temps, nous allons nous limiter à des objets insolites, de niche ou de collection. Des choses que nous avons du mal à vendre en général car il n'y a pas forcément les consommateurs pour cela. Ils seront mis à part du stock du magasin par les compagnons qui les prendront en photo avec des tablettes avant de les mettre sur le site Internet. Mais les prix resteront les même qu'en magasin, c'est à dire environ deux tiers en dessous du marché. À terme, on espère augmenter notre offre et bâtir un véritable bric-à-brac virtuel à l'image de nos boutiques Emmaüs.


Carte des 26 Emmaüs qui participeront au lancement le 1er octobre prochain. (Crédit : Emmaüs)
Carte des 26 Emmaüs qui participeront au lancement le 1er octobre prochain. (Crédit : Emmaüs)

Quels sont vos objectifs à terme ?

On espère évidemment gagner de l'argent qui sera réinvestit dans les projets de l'association. Mais le but c'est aussi de faire découvrir Emmaüs à un public qui n'a jamais franchi nos portes. Certains imaginent que les boutiques Emmaüs sont réservées aux gens en situation de précarité. Avec Label Emmaüs, nous espérons que tous les publics pourront nous découvrir, qu'ils soient amateurs de Hi-Fi, collectionneurs de vêtements vintages ou simplement citoyens souhaitant éviter le gaspillage tout en participant à une action solidaire.
 







Réservé aux abonnés du site.
Accédez à l'intégralité du n°16 de la revue WE DEMAIN

Pas encore abonné ?
Inscrivez-vous gratuitement !



DÉCOUVREZ WE LIFE PAPIER by WE DEMAIN LA REVUE




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE