Connectez-vous S'inscrire
 

En savoir plus


Et si vos enceintes de salon vous réveillaient, géraient votre agenda et fermaient les volets ?

Par I Publié le 15 Mai 2017

Les enceintes intelligentes diffusent de la musique, mais pas que ! Elles sont de vrais assistants personnels, qui aident dans les tâches quotidiennes par simple commande vocale.


Imaginez-vous couché(e) dans votre lit, prêt(e) à vous endormir. Mais il vous reste encore tellement de choses à faire : répondre à un mail de votre boss, envoyer un message à votre compagne, appeler votre mère, fermer les volets et éteindre toutes les lumières !
 
Et si vous pouviez faire toutes ces choses sans bouger de votre lit ? C’est la promesse faite par les concepteurs d'enceintes intelligentes. Ces objets connectés sont des assistants créés pour vous simplifier la vie au quotidien.
 
Connectés via Wi-Fi et Bluetooth, ces assistants personnels sont munis de haut-parleurs dernière génération et de micros, de manière à réagir à la voix de leur utilisateur. Ils ont une multitude de fonctionnalités : diffuser de la musique, faire des recherches sur le web ou des achats, fournir des infos comme la météo, réserver une place de cinéma, commander une pizza ou un taxi, vous réveiller le matin, vous rappeler vos rendez-vous ou encore votre liste de courses.
 
Si le système électrique de votre maison est relié à votre ordinateur ou à votre mobile, les enceintes intelligentes vous permettent également d’ouvrir ou de fermer vos volets, d’allumer ou d’éteindre la lumière, de réguler votre thermostat, etc.

Comment ça marche ? Il suffit d'interpeller votre assistant à tout moment avec un simple "Ok Google" pour Google Home ou "Alexa" pour le modèle Echo d’Amazon. Posez-lui ensuite la question que vous souhaitez, dans un langage simple et courant : "quel temps fait-il ?" ou "qu’est-ce que j’ai prévu demain ?".

Ces assistants personnels font déjà un carton aux États-Unis. Un million d’Echo avait été vendu en 2015, et plus de cinq millions en 2016 ! 

Amazon, le pionnier

En présentant son modèle Echo fin 2014 aux États-Unis, Amazon a été le premier à investir le secteur. Google a suivi avec Google Home, commercialisé en Amérique depuis fin 2016. Dernier arrivé sur ce marché : Harman Kardon, une filiale de Samsung qui lancera à l'automne Invoke, en partenariat avec Microsoft. Apple pourrait également présenter son enceinte intelligente, qui embarquera l'assistant virtuel Siri, lors de sa keynote annuelle, le 5 juin.

Dotée de l’intelligence artificielle Alexa, l’enceinte Echo d'Amazon possède plus de 5 000 compétences selon son fabricant. Cette dernière peut fonctionner avec plusieurs profils, comme ceux des membres d’une famille, contrairement à sa concurrente, la Google Home. Vendue environ 169 euros (179 dollars), Alexa ne parle pour le moment qu’anglais.

(Crédit : Amazon)
(Crédit : Amazon)
Amazon a également sorti de plus petits modèles possédant les mêmes fonctionnalités, afin de pouvoir communiquer avec l’intelligence artificielle dans différentes pièces de la maison. Tap, de taille moyenne, est disponible aux États-Unis depuis mars 2016 pour 123 euros (129,99 dollars). Un plus petit modèle, Dot, de la taille d’un palet de hockey, est disponible depuis septembre dernier pour 46 euros (49 dollars).

Ces derniers mois, Amazon a annoncé la commercialisation de deux nouveaux produits : l’Echo Look et l’Echo Show. L’Echo Look, présenté le 26 avril, possède une caméra intelligente qui permet notamment à Alexa... de vous donner des conseils vestimentaires en fonction de vos activités du jour. Ce modèle est pour le moment disponible pour 199,99 dollars sur le site d’Amazon, mais uniquement sur invitation. 

L’Echo Show, lui, est un modèle hybride, entre tablette et enceinte. Il permettra notamment de passer des appels vidéo. Il est actuellement en pré-commande (229 dollars, disponible le 28 juin). Nul ne sait pour l'heure quand ces modèles seront commercialisés en France. 

Un concurrent direct : Google Home

Google a également conçu son enceinte intelligente : la Google Home. Muni de l’intelligence artificielle Google Assistant, ce majordome virtuel est capable de gérer des questions plus ciblées et complexes que le modèle d’Amazon du fait qu’il soit associé au plus grand moteur de recherche du monde. Là non plus, pas de date de sortie prévue en France.
 

Et la vie privée dans tout ça ? À ceux qui refusent d'installer chez eux des objets les écoutant en permanence, Google et Amazon assurent qu'il est possible de couper leurs micros lorsqu'on le souhaite.
 
Selon un rapport  du site de data eMarketer, 70 % des utilisateurs d’enceintes intelligentes utilisent l’Écho, et un peu moins de 24 % la Google Home.


Les nouveaux arrivants

Le 8 mai, l’entreprise Harman Kardon a annoncé qu'elle commercialiserait à l’automne son enceinte Invoke. Elle sera dotée de l’intelligence artificielle Cortana de Microsoft, déjà utilisée par 145 millions de personnes dans le monde. Le prix de cette enceinte intelligente, qui ne sera vendue que chez certains détaillants, n’a pas encore été communiqué. 

Enfin, pour en savoir plus sur le modèle d’Apple, ou tout du moins être sûr que cette enceinte existera réellement, il faudra attendre le 5 juin.

Déjà dépassées ?

Et si ces assistants intelligents se retrouvaient dépassées avant même d'avoir conquis l'ensemble du marché ?

Avec le développement des hologrammes virtuels, une technologie développée, et déjà commercialisée au Japon, les Gafa pourraient avoir du souci à se faire.

Azuma Hikari est une jeune fille manga de vingt ans, aux cheveux bleus. Créée par le dessinateur Tarô Minaboshi et développée par la société japonaise Vinclu, cet hologramme fonctionne grâce au boitier Gatebox.
 
Il est conçu pour tenir compagnie aux personnes seules, qui représentent 32 % des foyers japonais. En plus d’avoir toutes les fonctionnalités des enceintes intelligentes, Hikari peut également communiquer avec son propriétaire par messages quand celui-ci n’est pas chez lui.
 
Hikari a toute une histoire : elle rêve de devenir une héroïne, elle aime les donuts et regarder des animés. En revanche, elle n’apprécie pas les insectes... Les 300 unités en pré-commande se sont rapidement écoulées, malgré leur prix élevé de 321 000 yens (environ 2 600 euros !). 




INFO PARTENAIRE
Leroy Merlin lance ENKI, son application universelle pour piloter les objets connectés de la maison, même de marques différentes !
Disponible gratuitement sur iOS et Android.


WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE