Politique

Européennes 2019 : les jeunes ont voté écolo (et plus que prévu)

Si l'abstention des 18-35 ans est restée forte (60 %), elle est en nette baisse par rapport aux élections europééennes de 2014 (74 %). Une mobilisation qui a notamment profité aux écologistes.

Par Pauline Vallée I Publié le 27 Mai 2019


40% des moins de 35 ans se sont rendus aux urnes dimanche 26 mai. (Crédit : Flickr)
40% des moins de 35 ans se sont rendus aux urnes dimanche 26 mai. (Crédit : Flickr)

C'est une des surprises de ces élections européennes : alors que les sondages prévoyaient une abstention record chez les jeunes, celle-ci est en recul. Selon l’institut de sondage Ipsos, 40 % des 18-35 se sont déplacés pour mettre leur bulletin dans l’urne. Soit un taux d’abstention de 60 %, un pourcentage élevé mais bien moindre que les 77 % annoncés dans un récent sondage, et que les 74 % enregistrés en 2014.  Plus généralement en France, le taux de participation est passé au-dessus de la barre des 50 % (51,3%), son meilleur score depuis 25 ans.

On pensait que les jeunes allaient peu voter. Ils ne sont généralement pas intéressés par les élections européennes. Les sondages n'ont pas vu venir cette mobilisation et il y a eu une erreur de plusieurs points”, souligne le chercheur Daniel Boy, directeur de recherche au Cevipof de Sciences Po, sur le site de France Info.


Bon score des écologistes chez les jeunes européens

Cette participation accrue des jeunes aux élections peut s'expliquer par les nombreuses initiatives pour les inciter à voter ces derniers jours. Elle est aussi à mettre en relation avec le bon score d'Europe Ecologie Les Verts, qui arrive en 3e position avec 12,3 % des voix. En effet, c’est chez les moins de 35 ans que la liste EELV enregistre ses meilleurs résultats, rassemblant 28 % des votes chez les 25-34 ans et 25 % des votes des 18-24 ans.
 

Et la France n'est pas un cas isolé. Le vote écolo a effectué une belle percée auprès des jeunes électeurs dans d’autres pays de l’Union Européenne. En Allemagne par exemple, près de 34% des 18-24 ans et 27 % des 25-34 ans ont voté pour la liste écologique “Die Grüne” (“Les Verts”).

La génération Climat ne bat plus seulement le pavé. Elle semble, au moins en partie, décidée à se faire entendre dans la rue et dans les urnes.












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile