Connectez-vous S'inscrire

Faraday Future, la start-up qui veut concurrencer Tesla sur le marché de la voiture électrique

Par I Publié le 4 Mai 2016

Avec sa voiture FFZERO1 et sa propre GigaFactory, la jeune entreprise californienne espère concurrencer d'ici 2017 le pionnier mondial de l'automobile électrique. Sa stratégie ? Copier celle de l'entreprise d'Elon Musk.


La FFZERO1 est un concept car démontrant les capacités de la jeune entreprise. (Crédit : Faraday Future)
La FFZERO1 est un concept car démontrant les capacités de la jeune entreprise. (Crédit : Faraday Future)

Après avoir conçu une voiture électrique autonome, cette entreprise de la Silicon Valley au nom inspiré d'un scientifique du XIXème siècle construit une usine géante dans un désert américain. Son ambition ? Ébranler l'industrie automobile en produisant à moyen terme des véhicules propres et abordables.

Non, il ne s'agit pas de Tesla Motors mais d'une nouvelle startup baptisée Faraday Future.

Fondée en 2014 à Los Angeles, cette entreprise encore confidentielle semble vouloir marcher dans les pas de la star du véhicule électrique en copiant point par point sa méthode.


Fondateur chinois

Première étape : avoir un leader multi milliardaire à l'image d'Elon Musk, le patron de Tesla. C'est chose faite avec Jia Yueting, un chinois de 43 ans qui a fait fortune en créant LeTV, l'équivalent local de Netflix. Aujourd'hui à la tête d'une fortune de 7,8 milliards de dollars, il serait la 17 ème fortune de Chine selon l'International Business Time. Il est le principal actionnaire de la start-up.

Deuxième étape : concevoir un véhicule électrique haut de gamme capable de conquérir les plus aisés. Une nécessité pour ensuite baisser les prix et atteindre la classe moyenne. Lors du dernier CES de Las Vegas en janvier 2016, l'entreprise Farraday Future a présenté son équivalent de la Modèle S de Tesla.

Baptisé FFZERO1, cette voiture aux faux airs de Batmobile est capable, selon ses concepteurs, d'atteindre les 100 km/h en seulement 3 secondes et d'afficher une vitesse de pointe de 320 km/h. Le véhicule serait entièrement autonome et pilotable par smartphone.


La nouvelle usine de Faraday Future couvrira 360 hectares. (Crédit : Faraday Future)
La nouvelle usine de Faraday Future couvrira 360 hectares. (Crédit : Faraday Future)

Troisième étape : créer une usine géante pour inonder le monde de ses produits. C'est le chantier que vient de démarrer Faraday Future, mi-avril, sur un terrain de 360 hectares situé au nord de Las Vegas.



Tout comme la Giga Factory de Tesla, ce bâtiment de haute technologie sera entièrement couvert de panneaux solaires. Avec une livraison attendue d'ici seulement un an, il devrait coûter à l'entreprise la somme coquette de 1 milliard de dollars et mobiliser plus de 4 500 ouvriers.

Un empressement à la hauteur des enjeux. Annoncée le 1er avril 2016, la Tesla Modèle 3 a déjà fait l'objet de 325 000 précommandes. Un chiffre qui promet de forcer un peu plus les grands constructeurs automobiles comme Chevrolet, Nissan ou Renault à se convertir à l'électrique à toute vitesse.
 





Réservé aux abonnés du site.
Accédez à l'intégralité du n°16 de la revue WE DEMAIN

Pas encore abonné ?
Inscrivez-vous gratuitement !





WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE