Connectez-vous S'inscrire

Fringale nocturne ? Cette start-up vous livre des petits plats zéro-gaspi

Par I Publié le 8 Août 2017

Les livraisons de repas la nuit, ça existe déjà. Mais l'entreprise Une Fourmii Verte innove en proposant des produits invendus, qui sans cela partiraient à la poubelle.


Des menus (plat, déssert, boisson) livrés entre 22h et 6h du matin, pour une dizaine d'euros. (Crédit : Une Fourmii Verte)
Des menus (plat, déssert, boisson) livrés entre 22h et 6h du matin, pour une dizaine d'euros. (Crédit : Une Fourmii Verte)
Que celui qui n’a jamais mangé n'importe quoi en plein milieu de la nuit jette la première pierre… Que ce soit une nuit de boulot, en rentrant de soirée, ou tout simplement à cause d’une insomnie, nous nous sommes tous déjà jetés sur la première épicerie de quartier ouverte ou sur la première application de livraison de repas à domicile.
 
Mais voilà, à une heure tardive, il n’y a pas beaucoup de choix et les tarifs sont bien souvent élevés. Alors, pour nourrir les fêtards, les travailleurs et plus généralement pour tous "ceux qui en ont marre de manger des kébabs qu'ils regrettent le lendemain", Une Fourmii Verte propose des menus à petit prix, livrés en une quinzaine de minutes, et constitués de produits alimentaires invendus !
 
"À trois heures du matin les gens ne veulent pas attendre 45 minutes pour se faire livrer", explique Clarisse, la co-fondatrice de la start-up.

(Crédit : Une Fourmii Verte)
(Crédit : Une Fourmii Verte)

Une initiative citoyenne, écologique et solidaire

Virgile, Clarisse et Thomas, trois anciens étudiants de Sup de Pub, ont décidé de lancer cette start-up fin 2016.
 
Le concept ? Un service de livraison alimentaire anti-gaspi de 22h à 6h du matin. Les produits invendus sont récupérés dans les boulangeries, les traiteurs ou les restaurants partenaires à la fermeture, puis vendus pendant la nuit.
 
"Nous proposons toute sorte de produits : sandwichs, pizza, bagels, plats préparés… Nous avons une très large gamme, c’est aussi ce qui fait notre force", développe la jeune entrepreneure.
 
Leur objectif est de réduire de 100 % le gaspillage alimentaire chez leurs partenaires. Ainsi, les produits non vendus pendant la nuit sont donnés au matin à des personnes sans domicile fixe ou des associations.

Pour commander il suffit d’envoyer "j’ai faim" par Messenger via la page Facebook d’Une Fourmii Verte. Le chatbot vous informe alors des produits disponibles. La start-up vous promet ensuite une livraison en moins de 30 minutes pour un menu coûtant une dizaine d’euros, livraison comprise.
 
"Nous allons commencer les livraisons dans le 11e arrondissement, puis grossir petit à petit. C’est pour cela qu’on livre rapidement."

Virgile, Clarisse et Thomas sont les fondateurs d'Une Fourmii Verte. (Crédit : Une Fourmii Verte)
Virgile, Clarisse et Thomas sont les fondateurs d'Une Fourmii Verte. (Crédit : Une Fourmii Verte)
Lors de la phase de test, seuls les trois fondateurs s’occupaient de récupérer les aliments et de les livrer. Tout cela à vélo ! Pour la reprise des livraisons mi-septembre, Une Fourmii Verte recherche de nouveaux collaborateurs.
 
"Dans l’idéal, nous aimerions proposer ces emplois à des chômeurs de longue durée, mais ce sera aussi en fonction des demandes".
 
Après une campagne de crowdfunding réussie et une phase de test à Paris, les trois jeunes entrepreneurs comptent lancer officiellement ce service de livraison au cours du mois de septembre.

"Nous allons commencer dans les arrondissements parisiens, mais l’objectif est de se développer en banlieue, dans d’autres villes de France et pourquoi pas dans le monde."

Une nouvelle initiative anti-gaspi qui vient s'ajouter à celles déjà existantes telles OptiMiam ou Too Good To Go qui permettent déjà de se nourrir à petit prix en récupérant les invendus des commerçants.




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE