We Demain, une revue pour changer d'époque

Il y a de l'espoir ! Dix bonnes nouvelles de l'année 2016, par We Demain

Par I Publié le 22 Décembre 2016

Le trou dans la couche d'ozone qui se referme, l'interdiction du chalutage en eaux profondes, l'écologie qui devance l'extrême droite en Autriche... Tout cela s'est produit cette année.


L'avion Solar Impulse 2 a tenu son pari : un tour du monde sans une goutte de pétrole. (Crédit : Solar Impulse 2)
L'avion Solar Impulse 2 a tenu son pari : un tour du monde sans une goutte de pétrole. (Crédit : Solar Impulse 2)
Non, il n’y a pas eu que des mauvaises nouvelles cette année. À We Demain.fr, nous les avons guettées et essayé de vous relayer les découvertes, initiatives et avancées dans tous les domaines. En voici une sélection, forcément subjective.

Le trou dans la couche d'ozone se referme, et plus vite que prévu

Jeudi 30 juin, une équipe anglo-américaine a publié cette étonnante nouvelle dans la revue Science. Selon les chercheurs, entre 2000 et 2015, le trou dans la couche d'ozone se serait réduit de 4 millions de kilomètres carrés  pendant les mois de septembre, lorsque la perte d'ozone est la plus importante. Cette surface équivaut presque à celle de l'Union européenne. Sans l'ozone présent dans notre stratosphère, entre douze et trente kilomètres d'altitude, la Terre serait un monde stérile.

L'émergence du mouvement Nuit Debout et des Civic Tech

Cette année, la France a connu ce que de nombreux observateurs ont appelé un "réveil citoyen" : Nuit Debout. Né la nuit du 31 mars sur la place de la République, à Paris, en réaction à la Loi Travail, il a rassemblé plus de 150 000 Français pendant plusieurs mois... Et ce, alors qu'en 2015, dans certaines régions de France, le taux d'abstention était monté jusqu'à 50 % aux élections régionales. Le mouvement en tant que tel s'est aujourd'hui essoufflé, mais il a ouvert la voie à de nouveaux projets. De nouvelles civic tech, ces mouvements qui s'appuient sur les outils numériques pour reconnecter les citoyens à la politique, ont aussi vu le jour... Une alternative pour la présidentielle de 2017 ?

Le chalutage profond interdit dans les eaux européennes au-delà de 800 mètres

Le chalutage profond va enfin être interdit grâce à un accord scellé le 30 juin entre les institutions de l'Union européenne. Cette décision a été prise après huit ans de combats législatifs et de pressions de la part des lobbies et de la société civile : une pétition en ligne avait notamment recueilli les signatures de presque 900 000 personnes ! En plus de l'interdiction de pêcher au delà de 800 mètres de profondeur, un mécanisme juridiquement contraignant a été mis en place pour rendre obligatoires les fermetures de zones qui abritent des écosystèmes marins vulnérables, comme les coraux.

La loi sur la biodiversité, même imparfaite, a été adoptée

Le projet de loi "pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages" a été définitivement adopté par l’Assemblée nationale mercredi 20 juillet, après quatre lectures et de nombreuses navettes entre les deux chambres du Parlement. Même si de nombreuses mesures ont été rabotées par les parlementaires sous la pression des lobbies, il s'agit tout de même du premier texte d'envergure français sur la protection de la nature depuis 1976 !  Parmi ses points importants, l'adoption d'un principe de préjudice écologique, l'interdiction quasi-totale des insecticides dits "tueurs d'abeilles" à partir du premier septembre 2018, ou encore la création dès 2017 d'une agence française pour la biodiversité.

L'avion Solar Impulse 2 a tenu son pari : un tour du monde sans une goutte de pétrole

En juillet, l'avion Solar Impulse 2 (SI2) a réussi, après maints rebondissements, à se poser sans encombre après un tour du monde effectué entièrement grâce à l'énergie solaire. Un exploit technologique et humain inédit. L'avion a parcouru 42 438 kilomètres en un an, à travers quatre continents et sans une goutte de carburant. L'un de ses pilotes, Bertrand Piccard, expliquait à Wired UK : "On dit souvent "the sky is the limit" [le ciel est la limite, NDLR], mais c'est le carburant, la vraie limite. Dans le Solar Impulse, il n'y a pas de carburant - et nous avons pu voler aussi longtemps que nous le voulions."

En Autriche, l'écolo Alexander Van der Bellen a triomphé contre l'extrême-droite

Oui, Donald Trump a été élu. Oui, il y a eu le Brexit, les purges d'Erdogan, les dérives de Viktor Orban... Mais il y a aussi eu l'élection in extremis d'Alexander Van der Bellen en Autriche. Certes, son rôle en tant que président y est majoritairement protocolaire. Il n'empêche : suite à des irrégularités électorales, le premier tour qui l'avait donné victorieux le 22 mai avait été annulé... Offrant une nouvelle chance à Norbert Hofer, le candidat du parti de l'extrême droite FPÖ d'être élu. Avec sa défaite en décembre, confirmée avec 53 % de voix pour l'écolo Van der Bellen, l'Autriche et l'Europe échappent à un nouveau péril populiste : renvoi des étrangers, interdiction de porter le voile pour les femmes, sortie de l'Union européenne... C'est déjà ça.

L'arthrose, le diabète et l'asthme en cours d'éradication

Ce n'est pas pour tout de suite, mais peut-être pour bientôt. Le développement de la bioélectronique voit apparaître de nouveaux matériaux, qui permettent d'interpréter de façon accrue les signaux électriques du corps humain afin de trouver des traitements à ses maladies. En témoigne le partenariat scellé cette année entre le laboratoire pharmaceutique GSK et la maison mère de Google, Alphabet. Leur coentreprise, Galvani Bioelectronics, a pour ambition de développer des traitements par impulsions électriques et des implants miniatures. Ces derniers doivent permettre de développer, de surveiller et de modifier les signaux nerveux à l'origine de maladies chroniques comme l'arthrose, l'asthme ou le diabète. Le tout, grâce à un budget de 640 millions d'euros sur sept ans...

Des bébés à trois parents... contre les maladies héréditaires

En décembre, le Royaume-Uni est devenu le premier pays à autoriser la conception de bébés à partir de l'ADN de trois parents suite à une décision du comité d'éthique britannique. Cette technique controversée, à visée thérapeutique, permet de combiner les ADN et deux femmes et d'un homme. L'objectif est d'éviter la transmission d'une maladie héréditaire maternelle, comme le syndrome de Leigh qui conduit à un dysfonctionnement cellulaire.

Un homme sort du coma grâce à des ultrasons

C'est une première prometteuse. En août, des chercheurs de l'Université de Californie de Los Angeles (UCLA) sont parvenus à sortir un jeune homme de 25 ans du coma grâce à un traitement à base d'ultrasons. Cette technique, appelée "low-intensity focused ultrasound pulsation2" (LIFUP), s'appuie sur un appareil développé par le professeur Alexander Bystritsky, qui dirige l'équipe de chercheurs et la start-up BrainSonix, spécialisée dans les techniques dites "non-intrusives". L'appareil a été placé sur un côté de la tête de l'homme dans le coma. Ils l'ont activé dix fois de suite pendant trente secondes et ont ainsi réussi à exciter les neurones du thalamus, l'une des structures cérébrales essentielles pour le traitement des informations.

L'Accord de Paris sur le climat est entré en vigueur

Issu de la COP21, l'Accord de Paris est entré en vigueur le 4 novembre, moins d'un an après son adoption par 195 pays, le 12 décembre 2015 au Bourget. Il s'agit du premier accord international sur le climat mobilisant 195 États et ayant été ratifié par 55 États représentant 55 % des émissions de gaz à effet de serre. Bien que menacé par l'élection de Donald Trump, aux États-Unis et imparfait, il va entrer dans sa phase d'application, qui a été discutée en novembre à la COP22 à MarrakechPour rappel, l'accord de Paris repose sur des engagements nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre, dont l'objectif est de contenir la hausse moyenne des températures de la planète en deça de 2°C par rapport à l'ère préindustrielle (voire de 1,5°C). 

Et ce n'est pas tout !

Pour les besoins de cet article, nous avons retenu dix bonnes nouvelles, mais il y en a eu de nombreuses autres cette année ! Pèle-mêle :

- La création d'une réserve maritime dans l'océan Atlantique et l'interdiction de tout nouveau forage de gaz ou de pétrole dans de vastes zones de l'océan Arctique par Barack Obama.
- L
a disparition des sacs plastique dans les supermarchés français depuis le premier juillet.
- Le Costa Rica qui a annoncé ne plus utiliser que des énergies renouvelables, tout comme (plus anecdotique) l'île de Ta'u, dans le Pacifique .
- Les microbilles qui vont disparaître de nos cosmétiques à compter du premier janvier 2018.
- L'interdiction d'utiliser pesticides et herbicides dans les espaces verts à compter du premier janvier 2017...

On vous l'avait dit : tout n'a pas été (si) noir en 2016 ! Bonnes fêtes de fin d'année à toutes et tous !
 



Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE