We life

Investir dans un vélo électrique : notre guide d'achat

Par Yves Heuillard I Publié le 2 Juin 2020

En ville, il est plus rapide et agile qu’une voiture, ne pollue pas, ne coûte rien à l’usage… et favorise naturellement la distanciation sociale en temps de Covid-19. Et si vous investissiez dans ce cher vélo à assistance électrique plutôt que dans une auto ou un scooter ? Voici les coups de cœur de la rédaction.


Éviter les transports en commun, limiter son empreinte carbone, faire du sport... Le vélo valide tous ces critères. Sélection de modèles électriques. (Crédit : Shutterstock)
Éviter les transports en commun, limiter son empreinte carbone, faire du sport... Le vélo valide tous ces critères. Sélection de modèles électriques. (Crédit : Shutterstock)

Retrouvez l'article complet dans le numéro d’été de la revue We Demain, disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne

Nous nous cantonnerons ici au vélo électrique de tous les jours, destiné à se rendre au travail. Les performances des modèles retenus expliquent leur prix relativement élevé. Tous disposent d’un moteur dans le pédalier (plutôt que dans la roue), dont le couple est exprimé en newtons-mètres (Nm) et d’une batterie d’une capacité suffisante pour vos trajets les plus longs (exprimée en watt­heures, Wh).
     
Votre futur vélo électrique sera en aluminium, ou mieux en carbone (plus léger), il pourra transporter des sacoches, disposera d’un éclairage puissant, d’une sonnette et des catadioptres réglementaires, d’une bonne selle, de pneus quasi increvables et de garde-boues (ceux-ci sont souvent en option, exigez-les).
 
Autre point à ne pas négliger : le vélo doit être à votre taille ! Gare aux modèles qui n’offrent que deux tailles de cadre. Les constructeurs les plus soucieux de votre confort en offrent quatre ou cinq.
   
Reste le problème du vol. Au-delà du choix d’un bon antivol et du marquage de votre vélo, vous pouvez aussi équiper votre machine d’un capteur de mouvement qui déclenche une alarme dès qu’on y touche et même d’un traceur GPS qui vous indique sa position sur votre smartphone – certains modèles en sont équipés d’origine. Mais pour la nuit, disposer d’un parking sécurisé restera la solution la plus sûre. Sélection.
  

​Giant Explore E+ 2 GTS

Polyvalence et intelligence
Bon rapport qualité-prix pour ce vélo polyvalent très bien équipé. Moteur Yamaha ajusté par Giant pour un couple de 70 Nm, 6 capteurs pour une assistance intelligente en toute circonstance (elle détecte par exemple la pente lors d’un démarrage en côte). Batterie de 500 Wh. Option de conduite totalement automatique.
24,4 kg. 2 650 euros.
   

​BMC Alpenchallenge AMP CITY TWO

La qualité de l’horlogerie suisse adaptée au vélo
La marque suisse BMC propose une approche haut de gamme : cadre en aluminium, motorisation Shimano Steps E-6100 (60 Nm), batterie de 418 Wh, transmission par courroie Gates Belt Drive et moyeu à 5 vitesses intégrées Shimano Nexus.
18 kg. 3 300 euros.
Version en carbone avec motorisation supérieure et dérailleur Shimano Metrea à 5 500 euros.
   

​Kalkhoff Endeavour 5.B Advance

Une redoutable machine, discrète et confortable
L’allemand Kalkhoff fabrique des vélos depuis cent ans. 
Qualité de fabrication et robustesse assurées pour ce vélo doté d’un équipement de haut de gamme : moteur Bosch Performance Line (65 Nm), batterie de 650 Wh, freins hydrauliques à disque, fourche télescopique Suntour, pneus Schwalbe quasi increvables. Adapté aux longues distances, tant en zone urbaine que sur les chemins de campagne. Disponible en plusieurs géométries pour homme et femme.
25 kg. 3 700 euros.
   

​Trek Verve+3

Tout pour le confort, l’élégance en prime
Élégant et équipé de composants Shimano (dérailleur, freins à disque hydrauliques, moyeux), moteur Bosch Active Line Plus (50 Nm), batterie de 400 Wh, disponible en quatre tailles et trois géométries de cadre, position confortable avec potence ajustable, selle suspendue et fourche télescopique, solides pneus Bontrager.
23,6 kg. 2 600 euros.
  

​Schindelhauer Heinrich

Le vélo haute-couture pour vélotafeur chic
Les vélos Schindelhauer comptent parmi les plus beaux du monde. Ici le modèle Heinrich avec son moteur central Bosch Active Line Plus (50 Nm) et sa batterie de 500 Wh. Il peut être piloté sans risque avec un smoking blanc : huit vitesses Shimano dans le moyeu, transmission par courroie Gates Carbon Drive, freins hydrauliques, selle Brooks et poignées en cuir.
23,7 kg. 4 400 euros.
   

​Moustache Friday 28.3

Minimal, efficace et hyperpratique 
Le jeune constructeur Moustache, installé dans les Vosges, a acquis une belle réputation et a pris de vitesse les constructeurs français traditionnels. Son modèle Friday 28.3 est conçu pour un usage en ville, avec un maitre-mot : efficacité. Moteur Bosch Active Line Plus (50 Nm), batterie de 400 Wh, fourche en carbone. Deux géométries de cadre et quatre tailles.
20,3 kg. 3 400 euros.
    











Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles









    Aucun événement à cette date.

wedemain.fr sur votre mobile