Connectez-vous S'inscrire
Planète

L'autoconsommation énergétique gagne les entreprises et foyers français

Par I Publié le 21 Juillet 2016

Las des prix en hausse de l'électricité ou désireux de plus d'autonomie, 47 % des Français se déclarent prêts à investir dans l'autoconsommation énergétique. Une pratique qui pourrait se développer suite à plusieurs annonces des acteurs du secteur.


L'autoconsommation est une pratique qui consiste à utiliser l’électricité que l’on produit soi-même, principalement à base d’énergie photovoltaïque. (Crédit : Magnus Manske/Wikimedia Commons)
L'autoconsommation est une pratique qui consiste à utiliser l’électricité que l’on produit soi-même, principalement à base d’énergie photovoltaïque. (Crédit : Magnus Manske/Wikimedia Commons)
Fin mai, à Paris, s'est tenu le premier colloque national consacré à l’autoconsommation d'énergie. Une pratique qui consiste à utiliser l’électricité que l’on produit soi-même (principalement à base d’énergie photovoltaïque), au lieu de la revendre à un fournisseur comme EDF. Preuve de l'intérêt croissant pour cette cette solution, fin juin, un sondage Opinionway, réalisé pour le syndicat de l’énergie solaire Enerplan, révélait que 47 % des Français se disent prêts à investir pour s'y convertir.

D'autres pays ont déjà pris de l'avance en la matière, à commencer par nos voisins. En Allemagne, 6 % de la population produisait elle-même l’ensemble de sa consommation électrique en 2013, année de publication de la dernière étude officielle sur le sujet.

Où en est-on dans l'Hexagone ? Selon l’AFP, on comptabilisait mi-juillet 15 000 foyers pratiquant l’autoconsommation. Et "quelques dizaines de projets" menés par des professionnels, précise André Joffre, président du pôle de compétitivité Derbi dédié au solaire.

Une autoconsommation "naturellement amenée à se développer"

Le retard français s’explique notamment par l’absence de règles claires et par les tarifs attractifs de rachat par EDF du courant issu des énergies renouvelables. Mais plusieurs signaux récents laissent penser que cela pourrait changer. À commencer par ce chiffre : entre 2003 et 2013, le prix des équipements solaires a connu une baisse de 50 %.

La tendance devrait se poursuivre. D’ici 2017,
alors que le coût de production des panneaux photovoltaïques "continue de baisser", le prix de l'électricité pourrait augmenter de 30 %, prédit à Mediapart, l’entreprise bordelaise d’éco-rénovation Enerconfort. "L’autoconsommation est ainsi naturellement amenée à se développer (…), de nos jours, il est plus intéressant de monter sa propre installation solaire pour une consommation propre", conclue son dirigeant.

À cela vient s'ajouter un projet de loi proposant une définition de l’autoconsommation individuelle et collective, ainsi que plusieurs mesures permettant de faciliter le développement de ses installations. Restera à clarifier, selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE) qui a donné un avis favorable à ces mesures le 19 juillet, le statut juridique du producteur et l’adaptation des tarifs réseaux.

Plusieurs centaines d'installations subventionnées

Le 25 mai, le lancement d'un appel d’offres public en vue de la subvention de projets d’autoconsommation pour les bâtiments industriels et tertiaires a été annoncé par Virginie Schwarz, directrice générale de l’énergie au ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer. Il bénéficiera à plusieurs centaines d’installations photovoltaïques, pour une puissance totale de 50 MW, dont 10 MW dans les zones "non interconnectées", à savoir les îles. Une annonce reçue favorablement par les acteurs concernés, explique Damien Terouanne, le directeur de la branche Entreprises et collectivités d’Engie (ex GDF-Suez) à l’AFP :
 
"Il peut y avoir un appétit chez les industriels électro-intensifs, mais aussi chez ceux qui ont une grande consommation d’électricité du fait du froid, comme la grande distribution, les entrepôts frigorifiques, qui peuvent à la fois combiner de la surface en toiture, de la consommation relativement importante et en journée au moment où le soleil est là". 
 

Un appétit qui n'est pas en reste chez les particuliers, qui peuvent désormais profiter de la première offre commerciale d'installation de panneaux solaires pour l'autoconsommation lancée début juin par... EDF, qui imite ainsi le réseau Enercoop, le principal fournisseur français d'électricité d'origine renouvelable. Signe supplémentaire d'une tendance montante ?



WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE