wedemain.fr
We Demain - Info Partenaire

L’intelligence artificielle d’Hyperlex pour mieux gérer les contrats d’entreprises

Alexandre Anquart I 23 Août 2018

« Dérisquer » les entreprises dans la gestion de leurs contrats, c’est ce que proposent les fondateurs d’Hyperlex. Principalement destinée au marché interentreprises (B to B), leur solution est basée sur une intelligence artificielle permettant d’assurer un suivi global et ciblé des engagements contractuels pris par les sociétés. Concourant dans la catégorie Smart Business, Hyperlex fait partie des douze finalistes des Prix EDF Pulse 2018.


L'équipe d'Hyperlex au grand complet. Ses trois cofondateurs : Alexis Agahi, directeur technique (t-shirt rouge en haut à gauche) ; Guillaume Bon, directeur d’exploitation (assis, 1er à gauche) ; Alexandre Grux, président (assis, 2e à gauche).
L'équipe d'Hyperlex au grand complet. Ses trois cofondateurs : Alexis Agahi, directeur technique (t-shirt rouge en haut à gauche) ; Guillaume Bon, directeur d’exploitation (assis, 1er à gauche) ; Alexandre Grux, président (assis, 2e à gauche).
Le point commun des cofondateurs d’Hyperlex ? S’être frotté, chacun dans leur domaine, à l’édition et à la gestion de contrats pour le compte de grandes entreprises. EADS et PSA pour Alexis Agahi. McKinsey pour Guillaume Bon. Réseau ferré de France pour Alexandre Grux. Tous les trois ont été confrontés à la même difficulté d’assurer de manière pérenne et fiable le suivi de contrats synonymes d’engagements, souvent longs et parfois contraignants, pour leur entreprise. « Quand nous nous sommes associés pour développer Hyperlex début 2017, nous étions très curieux de voir comment la technologie allait nous aider à répondre à cette problématique », se souvient Alexandre Grux, actuel PDG de la société.

Pour étayer son propos, ce dernier cite deux statistiques de l’IACCM (International association of commercial and contract managment)  : « Un contrat sur dix se solde par un litige, une dispute ou un désaccord sur les termes du contrat ou sa réalisation. En parallèle, les entreprises perdent en moyenne 20 % de la valeur de leurs contrats en pénalités, qu’il s’agisse d’un retard sur le projet, d’une mauvaise réalisation, de dépassements de budget, etc. ». Afin d’y remédier, Hyperlex propose une solution globale. D’un côté, un logiciel en ligne au design et à l’ergonomie simples et accessibles permettant aux gestionnaires et opérationnels de centraliser leurs contrats et de les partager avec leurs collaborateurs. De l’autre, une intelligence artificielle (IA) pour les accompagner dans leur travail d’édition, de revue, de vérification et de suivi des contrats.
 
Capable d’apprendre des habitudes de l’utilisateur (machine learning), l’IA d’Hyperlex extrait et met en valeur certaines des informations essentielles des contrats (échéances, montants, adresse ou surface d’un bien, noms des sociétés, etc.). « L’utilisateur n’a plus qu’à passer d’une suggestion à l’autre pour dire au logiciel si oui ou non les informations sélectionnées sont importantes et pertinentes pour lui », précise Alexandre Grux. En cas de besoin, l’utilisateur pourra également faire remonter rapidement ces mêmes informations, ou d’autres plus spécifiques (clauses, conditions générales, etc.) en effectuant une recherche dans l’ensemble de sa base de contrats. Multifonction et adaptable, Hyperlex permet aussi d’importants gains de temps pour les éditeurs et gestionnaires de contrats comme pour les juristes chargés de les vérifier et les valider. « Certains professionnels mettent parfois une journée entière à chercher, identifier et saisir les points clés de certains contrats qui peuvent  en contenir plus d’une cinquantaine, explique Alexandre  Grux. En identifiant ces points clés et en les proposant automatiquement pour vérification, mais aussi en facilitant la recherche et l’identification de multiples informations grâce à notre logiciel qui centralise l’ensemble des contrats, l’intelligence artificielle permet des gains de temps évidents. »

Le logiciel Hyperlex offre une prise en main rapide et simple pour les gestionnaires et opérationnels afin d'éditer, de vérifier et de suivre leurs contrats.
Le logiciel Hyperlex offre une prise en main rapide et simple pour les gestionnaires et opérationnels afin d'éditer, de vérifier et de suivre leurs contrats.
En matière de sécurisation des données, la start-up propose à ses clients un chiffrement de bout en bout des contrats et de leurs contenus, « à partir du moment où l’utilisateur les place dans notre logiciel, jusqu’à leur hébergement dans nos bases de données », détaille Alexandre Grux. Chaque client possède sa propre base de données sur les serveurs d’Hyperlex, ainsi que ses propres clés de chiffrement hébergées sur des serveurs différents.
 
La première version d’Hyperlex est actuellement testée par une quinzaine de sociétés. À l’issue de deux mois d’essai gratuit, celles-ci pourront choisir de s’engager sous forme d’abonnement mensuel dont le tarif sera adapté en fonction du nombre d’utilisateurs au sein de l’entreprise et du nombre de contrats traités. Parmi ces premières entreprises, on trouve Rakuten France (e-commerce), la Chambre des notaires de Paris ou encore ELITechGroup (biologie médicale), mais aussi d’autres, spécialisées dans la logistique, la fourniture d’énergie, la pharmaceutique, etc. « Cette diversité de nos clients montre bien que le besoin est transverse et commun à tous les secteurs », estime le président d’Hyperlex.
 


Les Prix EDF Pulse récompensent les start-up françaises et européennes qui innovent dans le sens de la transition énergétique et imaginent les usages électriques de demain. Les entreprises qui concourent sont réparties dans quatre catégories, Smart Home (maison intelligente), Smart City (ville intelligente), Smart Business (entreprise intelligente), Smart Health & self (santé et bien-être  connectés). Un Grand Jury désignera un lauréat par catégorie, et un 5e Prix sera décerné par le public à l'issue d'une campagne de vote en ligne. Les résultats finaux seront annoncés lors des Electric Days, l'évènement innovation du groupe EDF, dont la deuxième édition se tiendra du 9 au 11 octobre à Paris. À la clé pour chacune des start-up lauréates  : 70 000 € de dotation, une campagne de communication grand public et l’opportunité pour elles de bâtir leur notoriété et d’accélérer leur développement.

L’intelligence artificielle d’Hyperlex pour mieux gérer les contrats d’entreprises
L'énergie est notre avenir, économisons-la !



WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE