Connectez-vous S'inscrire
Habitat

L'invasion des maisons imprimées

Newsletter du 9 Septembre 2016


Le marché des maisons construites de façon automatisée par des imprimantes robotisées géantes semble prêt à décoller. La société chinoise WinSun, pionnière en la matière, multiplie les démonstrations de sa technique, reposant sur une vaste machine robotisée de 40 m de long et sur un béton spécial dont la formule est tenue secrète.

L’entreprise avait réalisé en 2014 la première impression 3D d’une maison, puis en 2015 la fabrication similaire d’un immeuble d’appartements de cinq étages, considéré comme “le plus haut édifice jamais imprimé en 3D”. Plus récemment, en mai 2016, WinSun avait produit (en 17 jours) des structures d’un seul niveau abritant des bureaux pour le “Museum of the Future” de Dubaï. En août 2016, l’entreprise a également installé des toilettes publiques à Suzhou, une ville touristique de l’Est de la Chine. L’extérieur, l’intérieur, les décorations et même une partie du système d’évacuation ont été imprimés en 3D dans l’usine WinSun, avant d’être installés sur le site. En août dernier s’est également tenue en Arabie Saoudite une réunion portant sur le développement de 1,5 million de maisons à Dubaï au cours des cinq prochaines années, projet auquel WinSun entend bien participer. 

La technique d’impression 3D de bâtiments est plébiscitée tant pour son potentiel en matière d’automatisation que pour sa rapidité. La technique “Contour Crafting”, développée à l’université de Californie du Sud, montre que l’on peut imprimer en 3D une maison en béton de 185 m2 – incluant les conduits pour l’électricité, la plomberie et la circulation d’air – en moins de vingt-quatre heures. Ces recherches sont du reste soutenues par la NASA, qui n’exclut pas d’utiliser le procédé pour fabriquer de futures bases habitables... sur la Lune.

http://www.yhbm.com
http://www.contourcrafting.org
http://inhabitat.com/dubai-debuts-worlds-first-fully-3d-printed-building