Connectez-vous S'inscrire

L'université de Liège crée le 1er observatoire au monde des migrations environnementales

I Publié le 10 Novembre 2016


Depuis 2008, les seules catastrophes naturelles ont déplacé en moyenne 26 millions de personnes chaque année, soit trois fois plus que les guerres et conflits. (Crédit : terimakasih0/Pixabay)
Depuis 2008, les seules catastrophes naturelles ont déplacé en moyenne 26 millions de personnes chaque année, soit trois fois plus que les guerres et conflits. (Crédit : terimakasih0/Pixabay)
[Repéré sur lalibre.be]

L'Université de Liège (ULg) a procédé au lancement, jeudi [3 novembre], de l'Observatoire Hugo, première structure de recherche et d'enseignement au monde spécifiquement dédiée à l'étude des migrations environnementales. Cet événement s'inscrit dans le cadre de l'organisation de la conférence internationale Hugo, qui réunit en Cité ardente du 3 au 5 novembre près de 300 chercheurs et spécialistes internationaux autour de la thématique des migrants environnementaux.

Lire la suite de l'article.





Réservé aux abonnés du site.
Accédez à l'intégralité du n°16 de la revue WE DEMAIN

Pas encore abonné ?
Inscrivez-vous gratuitement !





WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE