Économie

La cryptomonnaie de Facebook prévue pour 2020

Le géant des réseaux sociaux devrait lancer sa cryptomonnaie début 2020. Mark Zuckerberg réussira-t-il son pari de "Global Coin" ?

Par Albane Guichard I Publié le 31 Mai 2019


Facebook devrait lancer sa propre cryptomonnaie, le Global Coin, en 2020 (Crédit : Flickr)
Facebook devrait lancer sa propre cryptomonnaie, le Global Coin, en 2020 (Crédit : Flickr)
À chaque empire sa monnaie. Facebook pourrait bientôt avoir la sienne, virtuelle. Selon la BBC, le réseau social va lancer une cryptomonnaie, baptisée "Global Coin" en interne. Cette devise devrait être mise en place dans une douzaine de pays au premier trimestre 2020. Si Marc Zuckerberg n'a pas encore officialisé le projet, révélé en décembre 2018 par Bloomberg, il semble se préciser.

"Project Libra"

Les "Global Coins" permettraient de payer en ligne sur Facebook mais aussi sur Instagram et Whatsapp, rachetés par Facebook en 2012 et 2014. Le patron de Facebook serait actuellement en discussion avec des commerçants pour établir un partenariat.

Pour mener à bien son projet de cryptomonnaie "Project Libra", Mark Zuckerberg a fait appel à David Marcus, directeur de Facebook Messenger et ex-président de Paypal, et a recruté des spécialistes des blockchains.

Lire aussi : 24 heures dans ma blockchain de vie

Une cryptomonnaie bien préparée

Mark Zuckerberg prépare le terrain depuis un certain temps déjà. Il a rencontré le gouverneur de la Banque centrale anglaise, Mark Carney, ainsi que des responsables du Trésor américain pour discuter de la réglementation d'une nouvelle monnaie virtuelle.

Le 2 mai dernier, Facebook a aussi déposé les statuts de Libra Networks, une nouvelle filiale de technologie financière basée à Genève, en Suisse, et spécialisée dans les paiements en ligne et la blockchain.

Quel avenir pour le Global Coin ?

Le géant des réseaux sociaux n'en est pas à son coup d'essai en la matière. En 2011, Facebook Credits avait été lancé, puis Facebook Gifts en 2012, mais les deux services de paiement virtuel avait échoué. Reste donc à voir si le Global Coin sera, lui, une réussite.

Si Facebook arrive à dépasser les obstacles techniques et la faible acceptation des cryptomonnaies comme moyen de paiement à ce jour, l'empire de Zuckerberg gagnerait, encore, en puissance. Se poserait alors la question de l'exploitation des données personnelles des utilisateurs de cette monnaie sur le réseau social, déjà critiqué pour sa faible protection de la vie privée.












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile