Tech-Sciences

La numérisation 3D va aider à reconstruire Notre-Dame

Près d'un milliard d'euros ont été levés pour rénover Notre-Dame de Paris. Mais au-delà du financement, la reconstitution de la cathédrale gothique s'avère complexe pour les architectes. Les nouvelles technologies pourraient leur venir en aide.

I Publié le 18 Avril 2019


La cathédrale Notre-Dame de Paris, avant l'incendie qui a ravagé sa flèche et sa toiture lundi 15 avril (Crédit : Shutterstock)
La cathédrale Notre-Dame de Paris, avant l'incendie qui a ravagé sa flèche et sa toiture lundi 15 avril (Crédit : Shutterstock)
Après l'incendie qui a dévasté une partie de Notre-Dame de Paris, une question se pose: comment reconstruire fidèlement cette cathédrale vieille de neuf siècles dans toute sa complexité ?
 
Les nouvelles technologies pourraient faciliter le travail qui s'annonce. Si en 1163, les architectes n'ont pas laissé de plans détaillés de Notre-Dame, il existe aujourd'hui des moyens numériques aidant à reconstituer des bâtiments historiques. 

Sauvegarder le patrimoine grâce à la 3D

Iconem a fait de la numérisation 3D du patrimoine sa spécialité. La start-up française, fondée en 2013, travaille surtout sur la modélisation de sites ravagés par la guerre, comme les cités millénaires d'Alep et de Palmyre en Syrie.
 
Pour modéliser les vestiges du passé, les développeurs d'Iconem utilisent la photogrammétrie. Des photos en 2D, prises par des drones ou par de simples touristes, sont assemblées et traitées par des algorithmes qui, pixel après pixel, reconstituent en 3D un bâtiment, une statue ou même une ville entière.
 
À Paris, Iconem avait déjà numérisé l'Église de la Sainte-Trinité, les Lamassus du palais Khorsabad au Louvre et la Tour Saint-Jacques. Un projet de modélisation de la charpente de Notre-Dame était en discussion, le directeur d'Iconem, Yves Ubelmann, avait même visité les combles. Il ne s'attendait pas à ce que la cathédrale soit détruite de si tôt.
 
Sur Facebook, la start-up a rappelé l'importance de la documentation et de la préservation des sites historiques en danger suite à l'incendie de Notre-Dame.



À moins de récupérer assez de photos et de données pour nourrir les algorithmes, a posteriori, Iconem ne pourra pas réaliser de modélisation 3D de la cathédrale.

En revanche, l'entreprise française Life 3D a, elle, eu la chance de numériser certaines parties de Notre-Dame de Paris grâce à un scanner. Ce travail, réalisé pour Europe Échafaudage, pourrait constituer une aide précieuse dans la reconstruction de la cathédrale.

Notre-Dame de Paris numérisée grâce au scanner-laser d'Andrew Tallon en 2013 (Crédit : Andrew Tallon - Vallar College)
Notre-Dame de Paris numérisée grâce au scanner-laser d'Andrew Tallon en 2013 (Crédit : Andrew Tallon - Vallar College)

Un américain a passé Notre-Dame au scanner

C'est aussi grâce à un scanner-laser que l'Américain Andrew Tallon avait cartographié Notre-Dame dans son intégralité en 2013. Décédé en novembre dernier, ce professeur d’art à l’université de Vassar, aux États-Unis, était passionné d'architecture gothique.
 
Il avait disposé son scanner-laser à une cinquantaine d'endroits différents. La machine avait balayé la cathédrale jusqu'à l'intérieur de ses murs, et scanné plus d'un milliard de points ensuite colorisés.
 
Dans une vidéo de National Geographic, le professeur d'art avait montré la technique du scanner-laser en action, alors qu'il modélisait la Cathédrale nationale de Washington D.C. aux Etats-Unis.
 


Les plans numériques de Notre-Dame réalisés par Andrew Tallon sont les plus détaillés qui existent aujourd'hui. L'université de Vassar a annoncé qu'elle mettrait ses travaux à la disposition des architectes chargés de reconstruire la cathédrale s'ils en faisaient la demande.

Un jeu vidéo plus vrai que nature

En plus des travaux professionnels de modélisation 3D, d'autres ressources numériques pourraient aider à la reconstruction de Notre-Dame.
 
Le jeu vidéo Assasin's Creed Unity, développé par Ubisoft, se déroule en plein cœur de Paris pendant la révolution française. Une des créatrices a travaillé pendant deux ans avec un historien afin de reproduire la cathédrale dans ses moindres recoins.
 


Certains détails, comme l'orgue, ont du être modifiés car soumis au copyright, mais le jeu vidéo reproduit quasiment à l'identique le bâtiment gothique. La flèche qui s'est effondrée dans l'incendie a elle aussi été modélisée sur Assasin's Creed Unity, alors qu'elle n'existait pas encore pendant la révolution.

Ubisoft a annoncé aujourd'hui que le jeu serait en téléchargement gratuit toute la semaine pour "laisser découvrir la majesté et la beauté de la cathédrale" à ceux qui le souhaitent. L'entreprise a également versé un demi million d'euro pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

Sur Google, Notre-Dame de Paris vue du ciel

Moins précis qu'un jeu vidéo en 3D, les satellites et drones de Google Earth ont photographié Notre-Dame sous tous les angles.
 
Sur Youtube et Twitter, certains s'en sont servis pour créer leurs propres reconstitutions 3D après l'incendie.
 
Et si les données enregistrées par Google Earth manqueront sûrement de précision pour les architectes, elles ont le mérite d'offrir une vue précieuse sur Notre-Dame, avant que les flammes n'emportent sa toiture.












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile