Débats, opinions

Laurent Alexandre : "Que seront les vacances en 2050 ?"

Par I Publié le 2 Août 2018

CHRONIQUE. Par Laurent Alexandre, Chirurgien-urologue et neurobiologiste, fondateur de Doctissimo et Président de DNAvision.


L’Homme devient une espèce multiplanétaire et les fusées Blue Origin de Jeff Bezos parcourent le système solaire, ce qui a créé un tourisme spatial digne de la science-fiction du XXe siècle. (Crédit : DR)
L’Homme devient une espèce multiplanétaire et les fusées Blue Origin de Jeff Bezos parcourent le système solaire, ce qui a créé un tourisme spatial digne de la science-fiction du XXe siècle. (Crédit : DR)

SCÉNARIO 1

Les ayatollahs verts ont gagné. Cécile Duflot, de retour en politique, et Jean-Luc Mélenchon ont créé un parti Chavézien-Vert qui a pris le pouvoir après le deuxième mandat d’Emmanuel Macron. La gauche joyeuse est partie vivre en Californie dès les années 2035 : Dany Cohn-Bendit s’est envolé avec son déambulateur par le dernier A380 Roissy-San Francisco et Nicolas Hulot l’a suivi assez rapidement en bateau.
 
L’avion est désormais totalement interdit en France. Voyager pollue trop : il est impensable et illégal de partir à plus de 75 kilomètres de chez soi. Faire un foodtrip est impossible : il faut être locavore et vegan. Le Guide Michelin a été interdit dès 2038, après avoir dû réduire sa pagination d’année en année.
 
Le président Jean-Luc Mélenchon avait déjà banni AirBnB dès 2028. On attendait une écologie gaie et libertaire, on a obtenu le modèle nord-coréen. Les Parisiens partent à vélo camper sur les terrains libérés par la fermeture d’Orly et Roissy.
 
Le président a affirmé joyeusement à la radio pendant son discours hebdomadaire de 5 heures : "Grâce à la révolution verte, les enfants n’ont plus jamais le mal de voiture !" Une rumeur insistante prétend que les chefs du parti Chavézien au pouvoir partent discrètement faire des escapades au Venezuela. C’est invérifiable puisque Le Canard Enchaîné a été interdit et Mediapart est devenu journal gouvernemental !

Scénario 2

Les transhumanistes ont transformé l’Homme 1.0 que nous étions. L’intelligence artificielle est entrée dans nos vies à travers les outils technologiques. Jusque dans nos esprits puisque Elon Musk a entrepris la fusion entre les cerveaux biologiques et l’IA.
 
Neuralink, sa société destinée à augmenter nos capacités cérébrales grâce à de minuscules composants électroniques entrelacés entre nos 83 milliards de neurones, nous transforme en cyborgs. Cette course au neuroenhancement (l’augmentation cérébrale) est motivée par sa hantise d’un dépassement de l’homme par l’IA, qui nous transformerait en animaux domestiques.
 
Le plus drôle est que la révolution neurotechnologique initiée par les transhumanistes a transformé le voyage ! Les implants Neuralink permettent de voyager virtuellement sans prendre le risque d’une mauvaise rencontre : la Terre est devenue bien dangereuse avec le développement de nouvelles formes de terrorisme. Le film Total Recall est devenu la réalité. Alain Finkielkraut a protesté un temps puis il s’est fait implanter un Neuralink pour continuer à voyager malgré son arthrose.

Scénario 3

L’Homme devient une espèce multiplanétaire et les fusées Blue Origin de Jeff Bezos parcourent le système solaire, ce qui a créé un tourisme spatial digne de la science-fiction du XXe siècle. Le terraformage de Mars (opération visant à la rendre habitable) a débuté malgré les protestations des derniers écologistes qui ont été décrédibilisés à partir de 2030 par le début d’une vague de refroidissement de la Terre.
 
Jeff Bezos, mais aussi Elon Musk avec Space X commencent à coloniser le cosmos. Pour les transhumanistes, l’aventure humaine est illimitée et le champ de notre horizon va radicalement s’étendre. Le tourisme est remplacé par la colonisation du cosmos : on part mais on ne revient pas chez soi à la fin des vacances !

Scénario 4

Le tourisme flash a débuté grâce aux navettes d’Elon Musk qui permettent de rallier tout point du globe en 40 minutes. Les bobos partent à Sydney pour le goûter et reviennent dormir dans leur loft de la Bastille. Les voyages de longue durée n’ont plus la cote. Les psychologues attribuent cette évolution aux conséquences des réseaux sociaux sur le cerveau des gamins entre 2015 et 2030 : la patience a disparu chez la génération Snapchat.

Scénario 5

Le politically correct est devenu totalitaire. Faire le bien est obligatoire. Tout le monde doit imiter Mère Teresa : il faut passer ses vacances à réduire la misère du monde. La constitution de 1958 a encore été remaniée et impose désormais de consacrer ses vacances à un service obligatoire d’aide au tiers-monde.
 
Aller vacciner les petits Togolais ou installer des panneaux solaires autour du lac Tchad remplit les mois d’été des Français. Des petits malins ont préféré aller aider les Suédois, mais le ministère du Bien universel a rapidement sermonné les gens qui fuyaient les étés torrides de l’Afrique. On parle de rééduquer les récalcitrants…

Scénario 6

Les politiques nous foutent la paix et nous continuons à nous défouler librement. C’est, franchement, mon scénario préféré. 
    













Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles


    Aucun événement à cette date.

wedemain.fr sur votre mobile