We life

Le You-F Festival, premier "forum international de la jeunesse"

Rien de prévu les 4 et 5 octobre ? Rendez-vous au You-F Festival, à Dax, un nouveau festival qui allie concerts et conférences sur des thèmes d'actualité, organisé par et pour des jeunes. Explications de l'un des fondateurs.

Par I Publié le 18 Septembre 2019


La biodiversité, les grèves pour le climat, la collapsologie, les voyages… Autant de thèmes qui seront abordés lors du You-F Festival, les 4 et 5 octobre à Dax. (Crédit : You-F Festival)
La biodiversité, les grèves pour le climat, la collapsologie, les voyages… Autant de thèmes qui seront abordés lors du You-F Festival, les 4 et 5 octobre à Dax. (Crédit : You-F Festival)
Vous avez écumé tous les festivals cet été ? La fête continue ! Les 4 et 5 octobre, rendez-vous à Dax (Landes) pour la première édition du You-F Festival, dont We Demain est partenaire, mêlant conférences, ateliers de sensibilisation sur le thème de l’environnement... mais aussi des concerts d'artistes tels que Georgio, Synapson ou encore Taïro. Un événement conçu par des jeunes et avec des jeunes : tous les intervenants ont moins de 35 ans (mais, tout le monde est bienvenu !).
 
Rayane Benchikh, co-fondateur et directeur général du You-F Festival, nous en dit plus.
  
  • Comment est né le You-F Festival ? 
     
Rayane Benchikh :
 Le You-F Festival émane d’un réseau de jeunes de la région Nouvelle Aquitaine. Nous étions plusieurs à être présidents d’associations, ou membres très actifs. 

Nous avons constaté qu'il n’existait pas de moment d’échange pour la jeunesse, complètement laïc et apartisan. Dès 2017, nous avons donc commencé à imaginer ce festival. Nous voulions aborder les grandes questions qui touchent la jeunesse, et pour cette première édition nous avons choisi de parler d'environnement.
   
  • Quels sont les profils des organisateurs de cet évènement ? 
     
Nous avons des profils très variés. Par exemple, au sein du bureau exécutif, moi je travaille dans le commerce et je suis président du comité des fêtes de mon village, la coprésidente est éducatrice spécialisée, la trésorière travaille dans la protection de l’environnement et des rivages côtiers, le trésorier est maçon. Nous avons aussi un ingénieur du son, un étudiant en fac de sociologie, une autre en histoire, un agriculteur, un informaticien, un plombier… 
 
Au départ, nous sommes des jeunes ruraux. Nous n'y connaissions rien, même en matière d’environnement. Mais, nous sentions l’envie d’agir. D'où cette idée de You-F festival, le premier "forum international de la jeunesse".
 
Aujourd’hui, nous avons des bénévoles dans toute la France et même à l’étranger. Il y aura des jeunes de chaque continent. 
   
  • C’est donc un festival fait par les jeunes et pour les jeunes ? 
     
La moyenne d’âge des organisateurs est de 22 ans. Il y a environ 150 bénévoles et plus de 200 intervenants pour les conférences et dans le village d’associations qui ont tous moins de 35 ans, sur différentes thématiques : le numérique, l’alimentation, la construction écoresponsable…
 
De 13h à 20h, le festival est gratuit, de manière à ce qu’un maximum de jeunes de tous les horizons puissent venir. Nous attendons environ 20 000 personnes sur le week-end. Et le festival est ouvert à tout le monde, pas seulement aux jeunes !
    

  • En quoi est-il différent des festivals existants ?
     
Nous avons remarqué que les intervenants étaient en général un peu plus âgés dans les autres festivals, et que les mêmes personnes étaient souvent invitées. Nous, nous avons voulu mettre en lumière des initiatives qui manquent de visibilité. C’est une manière d’écouter la génération qui va prendre la relève, de croiser certains regards et d’inspirer, sans représentant politique, syndical ou religieux. 
 
Nous avons aussi imaginé des formats qui changent des conférences classiques. Par exemple, le vendredi après-midi, ce sont les étudiants ou lycéens qui interrogeront les intervenants sur des thématiques que nous avons sélectionnées après avoir soumis un questionnaire à plus de 1 000 jeunes. 
 
Nous avons aussi fait un vrai effort dans la logistique pour être dans une démarche éco-responsable : il n’y aura aucun tract, pas de plastique... Nous essayons de générer le moins de déchets possible, nous aurons par exemple du mobilier 100 % recyclé et recyclable, toute l’alimentation sera locale… Tous les intervenants viennent en train ou en bus. Nous avons poussé la démarche au maximum, mais, finalement, ce n’est pas si compliqué de mettre tout ce dispositif en place. 
    
  • Quels seront les temps forts du week-end ? 
   
Il y aura une conférence de type TEDx le vendredi soir, de 19h30 à 21h, que nous avons baptisée C-DAX avec six grands témoins comme Hugo Viel de Youth for Climate, Inès Leonarduzzi de Digital for the planet  ou encore Hugh Weldon, représentant de l’ONU  (ndlr, respectivement 21, 32 et 26 ans)
 
Le samedi, à 18h, nous organisons le "procès du siècle", qui fait suite à l’Affaire du siècle. Nous reprenons le concept du Tribunal pour les Générations Futures pour débattre sur le thème "Faut-il attendre l’État pour sauver la planète ?", en présence d’une personne du ministère de l’Environnement, d’un lobby bancaire et d’un activiste. Le public participera également. Le samedi, à 13h30 et totalement gratuitement, nous avons programmé le spectacle de Nicolas Meyrieux.
 
Enfin, nous avons voulu mettre en valeur les talents locaux, avec une scène dédiée aux jeunes de la région. 

INFORMATIONS PRATIQUES

Date : 4 et 5 octobre
Lieu : Parc des Arènes à Dax
Prix : À partir de 18 euros, réservez vos places ICI
 
We Demain fait gagner trois pass "2 jours" pour le festival  ! Rendez-vous sur nos réseaux sociaux pour participer au concours. Bonne chance à tous ! 













Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile