Pris dans la toile

Le changement climatique menace la sécurité alimentaire des pays pauvres

I Publié le 24 Janvier 2017


Une nouvelle étude scientifique révèle que les grandes cultures céréalières américaines sont à la merci d'une élévation des températures. (Crédit : Luctheo/Pixabay)
Une nouvelle étude scientifique révèle que les grandes cultures céréalières américaines sont à la merci d'une élévation des températures. (Crédit : Luctheo/Pixabay)
[Repéré sur Les Échos.fr]

N'en déplaise à Donald Trump, qui a qualifié à plusieurs reprises ces dernières années le changement climatique de "canular", une nouvelle étude scientifique révèle que les grandes cultures céréalières américaines sont à la merci d'une élévation des températures. Et, les dégâts pourraient être considérables.
 
D'ici la fin du siècle, le rendement du maïs américain pourrait chuter de 49 %, celui du soja de 40 % et celui du blé de 22 %, en cas d'exposition prolongée à des températures comprises entre 30° et 36° Celsius, assure ce rapport publié la semaine dernière par un groupe de chercheurs issus de différents laboratoires dans le monde travaillant sur le climat, l'agronomie ou les sciences de l'environnement, dont le Potsdam Institute for Climat Impact Research en Allemagne, et l'Institut Pierre Simon Laplace en France.

Lire la suite de l'article .












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile