wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

Le château de Chambord à l'assaut du futur

L'exposition "Chambord 1519-2019: l'Utopie à l'œuvre" propose de redécouvrir le château sous un angle futuriste. Dix-huit écoles d’architecture du monde entier ont proposé leur vision utopiste de ce monument du XVIe siècle.

Par Rosalie Buu I Publié le 14 Juin 2019


Affiche de l'exposition "Chambord 1519-2019: l'Utopie à l'oeuvre". (Crédits: Agence SIXTINE)
Affiche de l'exposition "Chambord 1519-2019: l'Utopie à l'oeuvre". (Crédits: Agence SIXTINE)
Le château de Chambord transformé en "Château dans le ciel" de Miyazaki, avec le graphisme du jeu vidéo Minecraft ! Voilà l'une des utopies à découvrir dans l’exposition "Chambord 1519-2019 ".

À l’occasion du 500e anniversaire du monument, la région Centre-Val de Loire y organise la plus grande exposition de son histoire, faisant le lien entre passé et futur.

Cette exposition réunit d'une part 150 oeuvres d'art de la Renaissance, dont trois feuillets du Codex Atlanticus de Léonard de Vinci, décédé il y a 500 ans. Et d'autre part dix-huit propositions de réinvention du Château venues de laboratoires d’architecture universitaires du monde entier. Objectif : ranimer l'esprit utopique d'une des plus stupéfiantes constructions du XVIe siècle.

Un château jamais achevé

Sous le commissariat du philosophe Roland Schaer et de l’architecte Dominique Perrault, le concours "Chambord inachevé", lancé en 2018, proposait d’imaginer sans tabou une fin au chantier lancé par le roi François Ier, jamais terminé. Des étudiants en architecture des cinq continents ont répondu à cet appel et présenté leur vision moderniste du monument.

Les dix-huit projets sélectionnés seront exposés jusqu’au 1er septembre 2019.

Pour participer au concours, les candidats ont dû concevoir en plus de leurs plans, un film d’une minute trente, destiné à être diffusé pendant la visite, ainsi qu’un ensemble de textes explicatifs fournis dans le catalogue de l’exposition.
Le projet TwinC, par les étudiants de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy. (Crédits: ENSA Nancy)
Le projet TwinC, par les étudiants de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Nancy. (Crédits: ENSA Nancy)

Outre le projet de "château de Chambord dans le ciel" des étudiants de l'université Nancy, évoqué plus haut, l'exposition présente par exemple le projet "Figure Figure" de l’école d’architecture de Los Angeles, qui intègre au bâtiment de la Renaissance des gratte-ciels aux formes géométriques.

L'université de Melbourne a pour sa part imaginé un château flottant, entouré de micro-villes reliées entre elles par des canaux. D'autres projets intègrent des questions environnementales, avec des fermes productives dans le Château, ou sociétales, comme l'accueil des réfugiés.

À l’heure du débat sur la reconstruction de Notre-Dame de Paris,
une exposition résolument moderniste qui ouvre la voie à un renouveau décomplexé du patrimoine français.

 





[INFO PARTENAIRE]
Découvrez notre nouveau catalogue Inspiration 2019 pour vous donner des idées !



wedemain.fr sur votre mobile