We life

Lectures d’été : Aventures chez les transhumanistes

I Publié le 3 Août 2018


Lecture d’été : Rencontre avec ceux qui tentent de s’affranchir de la mort. (Crédit : DR)
Lecture d’été : Rencontre avec ceux qui tentent de s’affranchir de la mort. (Crédit : DR)
Journaliste et essayiste, Mark O’Connell est parti à la rencontre de ces hommes (essentiellement) qui entendent améliorer la condition humaine jusqu’à s’affranchir de la mort. Condition sine qua non : communier avec la technologie.
 
C’est ainsi que l’on croise Max More, directeur de la fondation Alcor, qui, pour 163 000 euros, peut conserver votre corps dans de l’azote liquide jusqu’au moment où il pourra être remis en marche. Randal Koene, lui, propose de transférer les caractéristiques de notre esprit dans des systèmes informatiques.
 
L’auteur, qui ne se prive pas de s’amuser de certains projets, s’inquiète aussi d’un avenir dans lequel l’intelligence des machines surpasserait celle des humains, et où l’intelligence artificielle menacerait notre existence même.
 
Le journaliste interroge les conséquences éthiques et les dilemmes moraux que soulève le transhumanisme, dénonçant au passage les liens qu’entretient la Silicon Valley avec la finance ou l’armée.
 

Aventures chez les transhumanistes, par Marc O’Connell, éd. L’échappée, 256 pages, 19 euros.








WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE