Connectez-vous S'inscrire
We Demain, une revue pour changer d'époque

Les ingrédients et le prix de cette pizza ont été choisis par les consommateurs

Par I Publié le 19 Avril 2017

Après avoir créé une bouteille de lait, la société participative "C'est qui le Patron?!" lance sa pizza, dont le cahier des charges a entièrement été établi par les consommateurs.


La pizza des consommateurs : sans olives mais avec une purée de tomate Made in France et du fromage Label Rouge (Crédit : Pixabay)
La pizza des consommateurs : sans olives mais avec une purée de tomate Made in France et du fromage Label Rouge (Crédit : Pixabay)
De l’huile d’olive, une purée de tomates d’origine française aux herbes aromatiques et du fromage Label rouge, mais pas d'olives. Leur pizza, les consommateurs la veulent de qualité, avec une garniture généreuse, représentant au moins 60 % de sa masse. Et elle sera cuite, selon leurs souhaits, au feu de bois.

C’est la PME La pizza de Manosque, dans les Alpes de Haute-Provence, qui cuisinera cette pizza qui sera commercialisée fin avril. Son prix, 4,49 euros, a été fixé par les consommateurs, suivant la logique de la société participative, qui demande à ces derniers d’élaborer, via un questionnaire en ligne, leur produit idéal en fonction de critères précis.

Au total, ce sont plus de 20 000 internautes qui y ont répondu. Ils ont également été 21 000 à avoir conçu collectivement une brique de pur jus de pommes Issues d’une agriculture éco-responsable capable de rémunérer convenablement ses producteurs.

Lancé en octobre 2016, la marque "C'est qui le Patron ?!" s’est fait connaître en commercialisant la première brique de lait dont le cahier des charges est entièrement établi par le consommateur.
 
À l’origine de cette démarche, Nicolas Chabanne, fondateur du Petit Producteur, qui accompagne les petits exploitants de fruits et légumes – souvent obligé de brader leur récolte – en matière de marketing et de distribution. Il a également participé au lancement de l'initiative Les Gueules Cassées, qui sauve du rebut des fruits et légumes moches, en les commercialisant 30 % moins cher.

À travers ces labels, Nicolas Chabanne espère redonner du pouvoir au consommateur tout en le mettant face à ses responsabilités. Bref, en faire un "consomm’acteur".
 
 





Réservé aux abonnés du site.
Accédez à l'intégralité du n°16 de la revue WE DEMAIN

Pas encore abonné ?
Inscrivez-vous gratuitement !



DÉCOUVREZ WE LIFE PAPIER by WE DEMAIN LA REVUE




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE