Connectez-vous S'inscrire
We Demain, une revue pour changer d'époque
Assureur partenaire de We Demain

Les médailles des JO 2020 seront fabriquées à partir de... déchets électroniques recyclés

Par Simon Chodorge I Publié le 24 Août 2016

Les médailles des athlètes des prochains Jeux Olympiques à Tokyo seront constituées de déchets électroniques. Pays pauvre en ressources minières, le Japon dispose d’un stock de métaux précieux grâce au recyclage de ses appareils électroniques.


Le pays s’est constitué une véritable "mine urbaine" de métaux précieux à partir des appareils électroniques. (Crédit : Agência Brasil/Wikimedia Commons)
Le pays s’est constitué une véritable "mine urbaine" de métaux précieux à partir des appareils électroniques. (Crédit : Agência Brasil/Wikimedia Commons)
En 2020, les athlètes pourront mordre dans leur médaille autant qu’ils le voudront... Elles seront bien faites d’or, d’argent et de bronze, mais les métaux proviendront de déchets électroniques recyclés.

100 000 tonnes de déchets collectées chaque année

Car au Japon, l’expression "bijou de technologie" a un tout autre sens. Le pays s’est constitué une véritable "mine urbaine" de métaux précieux à partir des téléphones portables, ordinateurs, objets connectés et autres appareils électroniques. Selon The Nikkei Asian Review, le pays disposerait de 16 % des ressources mondiales en or et 22 % pour l’argent.
 
Néanmoins, les métaux recyclés sont aussi utilisés pour produire des nouveaux appareils. Et sur les 650 000 tonnes de déchets électroniques jetés chaque année, seules 100 000 sont collectées pour le moment. Un écart que le gouvernement s’est engagé à réduire pour pouvoir fabriquer les médailles olympiques.





WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE