wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

Like ma #succulente : Le jardinage à l'ère d'Instagram

En manque de nature et hyperconnectés, les jeunes urbains réinventent les codes du jardinage, avec des plantes stars et des comptes Instagram spécialisés qui rassemblent des millions d'abonnés.

Par Alice Pouyat I Publié le 20 Décembre 2018


En manque d'idée cadeau pour Noël, vous venez de craquer pour une adorable succulente, un terrarium ou un bouquet de fleurs séchées, qui fera très plaisir… Et que vous-même ou votre petit cousin s'empressera de poster sur les réseaux sociaux. Vous ne serez pas les seuls.

Vous voilà simplement "victime" d'un nouvelle mode du jardinage, qui touche en premier les jeunes urbains. La moitié des moins de 35 ans ont en effet acheté une plante d'intérieur en 2017, un pourcentage un peu plus élevé chez les Parisiens et les personnes aux revenus élevés, selon ce sondage. En Grande-Bretagne, les millenials ont même acheté plus de plantes en pots que leurs aînés en 2017, rapporte aussi The Guardian.

Sur Instagram, des comptes comme Urban Jungle Blog (près d'un million d'abonnés), des groupes comme #plantsmakepeoplehappy#houseplants ou #plantsofinstagram fidélisent un large public. Des millions de plantes y sont taguées chaque jour, et certaines sont même devenues des stars virtuelles, comme la généreuse et très tendance #Monstera.

Des millenials en manque de nature

Explication possible de ce succès : les jeunes urbains louent de petits espaces, ne peuvent faire de travaux, ni accueillir d'animaux… Les plantes ont ce gros avantage : pour quelques euros, elles permettent de transformer un deux-pièces défraichi en petite oasis.

"Les millenials qui ont grandi dans le métro, ultra-connectés, ont un grand besoin de nature. Des études ont montré que la simple vue d'une plante peut faire du bien, peut aider à se concentrer par exemple", analyse aussi Hugo Meunier, fondateur du collectif de jardiniers urbains Merci Raymond.

Ajoutons que poster des photos de plantes, naturellement esthétiques, est aussi une bonne façon de faire le buzz. Et si des hommes à moitié nus posent devant ces plantes - comme sur le compte Boys with plants (suivi par 100 000 personnes),  c'est un succès garanti. Après le food porn, serait-il venu l'âge du green porn ?
 

Les plantes stars d'Instagram

Dans cette nouvelle jungle urbaine, certaines plantes, souvent faciles d'entretien, ont particulièrement la cote.

-Les plantes suspendues, tendance dans les années 1970, font leur retour, comme la chaine de coeurs Ceropegia woodii, ou encore le chlorophyton chevelu et le séneçon de Rowley.
-Le désormais incontournable Pilea, ou plante à monnaie chinoise.
-Les cactus et les plantes grasses, comme l'opuntia Mic rodasys, alias le cactus oreille de lapin ou les Haworthia zébre.
-Les plantes géantes et toutes celles qui donnent un côté tropical et "urban jungle" au salon : la Kentia, le bananier, l'oreille d'éléphant (Alocasia), le yucca...
-Les fleurs exotiques telles que l'oiseau de paradis (Strelitzia), la Médillina et le Bromélia.
-Les plantes comestibles évidemment : Marion Cotillard elle-même poste des photos de ses tomates sur son balcon.

Boutiques et ateliers jardinage

Résultat, naissent aussi des boutiques de jardinage d'un nouveau style, "des concept store végétal" à mi-chemin entre fleuristes et magasins de décoration, proposant à la fois des plantes, des fleurs séchées, des herbiers - souvent assez chers - mais aussi des luminaires, des tableaux ou des cosmétiques naturels… À cela s'ajoute de nouveaux services d'abonnements pour recevoir à domicile des plantes et des semences rares accompagnés de conseils d'entretien, comme Bergamotte, TakaPlanter, La box à planter
 
Une façon de jardiner plus virtuelle et solitaire ? Pas forcément. Ces nouveaux magasins et services proposent aussi des ateliers terrariums, création de bouquets ou coaching jardinage dans la vie réelle. Qui peuvent aussi être de beaux cadeaux de Noël.





[INFO PARTENAIRE]
Envie d'en savoir plus sur la maison de demain, d'explorer les nombreuses mutations qui parcourent le monde de l'habitat, de mettre en place des solutions pour mieux vivre chez soi ?



wedemain.fr sur votre mobile