wedemain.fr
We Demain - Info Partenaire

MSC et ASC, les labels de pêche durable et d’aquaculture responsable, lancent un appel à l’action pour préserver les océans

I 25 Février 2018

À l’occasion de la seconde édition de la semaine de la pêche responsable (19-25 février), divers acteurs se mobilisent pour sensibiliser le public à la préservation des ressources aquatiques et des écosystèmes marins.


90 millions de tonnes de poissons sont pêchés chaque année. (Crédit : MSC)
90 millions de tonnes de poissons sont pêchés chaque année. (Crédit : MSC)
Chaque année dans le monde, une personne consomme en moyenne 20 kilogrammes de poissons, c’est-à-dire presque deux fois plus qu’il y a 50 ans. Résultat : 90 millions de tonnes de poissons sont pêchés chaque année, selon la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture). Les limites des ressources océaniques sont presque atteintes et les mauvaises pratiques, la surpêche ou encore la pêche illégale sont en train de vider nos océans.
 
Pour sensibiliser et mobiliser, les labels de pêche durable MSC  et d'aquaculture responsable ASC, l’institut océanographique et l’association France Nature Environnement lancent un appel à l’action
 
La solution n’est pas d’arrêter de manger du poisson - puisqu’il représente environ 17 % des apports en protéines dans le monde et fait vivre 10 à 12 % de la population mondiale -, mais d’opter pour une consommation plus responsable de produits de la mer. De plus, ces derniers ne demandent pas autant d’énergie et d’eau douce que la viande. 

Une semaine pour sensibiliser

La semaine de la pêche responsable va ainsi permettre aux consommateurs de mieux comprendre les enjeux de la pêche durable et de l’aquaculture responsable. Mais aussi de mieux connaître les solutions qui lui sont offertes. 

La semaine de la pêche responsable va permettre aux consommateurs de mieux comprendre les enjeux de la pêche durable. (Crédit : Pixabay)
La semaine de la pêche responsable va permettre aux consommateurs de mieux comprendre les enjeux de la pêche durable. (Crédit : Pixabay)
Par exemple, les produits portant les labels MSC et ASC seront mis en valeur dans les magasins, un site internet a spécialement été créé avec un journal d’informations et des jeux. Il y aura également des conférences et des animations dans divers aquariums.  
 
Cela fait maintenant 20 ans que le label MSC existe et sensibilise tous les acteurs de la chaine (pêcheurs, scientifiques, consommateurs, entreprises, distributeurs, etc.) quant à l’importance d’une pêche durable. Aujourd’hui, plus de 300 pêcheries sont certifiées dans le monde.
 
"Pour nos pêcheurs, le respect des ressources et des écosystèmes marins est une condition sine qua non pour l’avenir du métier. Nous cherchons le meilleurs compromis entre les rendements de la pêche, la consommation énergétique et les impacts environnementaux", explique Bruno Leduc, directeur général adjoint de la pêcherie Euronor, certifiée MSC. 

L'aquaculture représente aujourd’hui 50 % des produits de la mer consommés. (Crédit : Pixabay)
L'aquaculture représente aujourd’hui 50 % des produits de la mer consommés. (Crédit : Pixabay)
Plus récemment, en 2010, le label ASC a été lancé pour certifier les produits et les entreprises pratiquant l’aquaculture responsable. Un enjeu de taille, étant donné que l’aquaculture s’est énormément développée ces dernières années et représente aujourd’hui 50 % des produits de la mer consommés.
 
Le label ASC garantit que le saumon, les crevettes ou la truite que vous avez dans votre assiette n’ont pas d’impact néfaste pour l’environnement comme le rejet de produits chimiques ou l’interaction des poissons avec les espèces sauvages.
 
Distributeurs, pêcheurs, consommateurs… Ces labels permettent ainsi d’agir chacun à son échelle. 




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE