Connectez-vous S'inscrire

Microsoft se lance sur le marché américain du cannabis : 5,4 milliards de dollars en 2015

Par I Publié le 21 Juin 2016

Le géant technologique investit le marché légal de la marijuana, en plein essor aux États-Unis. Il y a conclu un partenariat avec Kind Financial, une start-up spécialisée dans le suivi, du producteur au consommateur, de la vente de cette plante.


"La première grande entreprise à annoncer qu'elle servirait le commerce légal de la marijuana ? Microsoft", titrait le New York Times le 16 juin, annonçant que la multinationale fondée par Bill Gates avait conclu un partenariat avec Kind Financial, une start-up américaine spécialisée dans le suivi de la vente du cannabis et basée à Los Angeles.

Une façon pour Microsoft de tirer profit des logiciels de Kind, capables de référencer et de suivre précisément les ventes de graines de cannabis. Ces derniers étaient jusque là uniquement utilisés par certaines autorités et agences de régulation locales, afin de vérifier si les transactions entre producteurs et particuliers se font bien dans la légalité.

Désormais, ces logiciels sont intégrés au cloud Azure Governement, conçu par Microsoft pour répondre aux exigences spécifiques des administrations américaines. Le géant de la technologie compte ainsi apporter son expertise en marketing et en informatique à un marché en plein essor outre-Atlantique : vingt-cinq États y ont d'ores et déjà légalisé la marijuana à des fins thérapeutiques ou récréatives. Et cinq autres États, dont la Californie pourraient à leur tour légaliser son usage récréatif à l'autonome.

Le marché est déjà colossal : les Américains ont dépensé 5,4 milliards de dollars (4,8 milliards d'euros) sur le marché légal en 2015. Pourtant,  au niveau fédéral, la vente du cannabis reste encore illégale et celle-ci effraie encore jusqu'aux banques, qui sont peu nombreuses à ouvrir des comptes pour les producteurs de la plante.

5,4 milliards de dollars dépensés pour le cannabis en 2015

Microsoft, lui, se montre plus réaliste. Le directeur exécutif de son département des "solutions fédérales et locales", Kimberly Nelson, expose la stratégie de l'entreprise :
 
"Nous pensons que ce marché va croître de manière significative (...) À mesure que ce marché se réglemente, il va y avoir de plus en plus de transactions, et cela nécessitera des outils plus sophistiqués".

Selon les groupes de recherche américains ArcView Market Research et New Frontier Data, le potentiel de croissance du marché du cannabis est de 30 % par an sur les cinq prochaines années.





WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE