wedemain.fr
Twitter
Rss
Ma ville en transition

Montpellier est la ville "la plus verte de France"

Le site nosvillesvertes.fr a comparé la proportion de végétation arborée des villes métropolitaines françaises, en s'appuyant sur des images aériennes. Montpellier arrive en tête de ce classement inédit.

Par Rosalie Buu I Publié le 19 Juin 2019


La faculté de médecine de Montpellier, particulièrement verte, à l'image du reste de la ville. (Crédits: Wikimedia Commons)
La faculté de médecine de Montpellier, particulièrement verte, à l'image du reste de la ville. (Crédits: Wikimedia Commons)
Montpellier vient de décrocher un joli titre : celui de ville de plus de 200 000 habitants la plus verte de France. La commune compte précisément 25 % de patrimoine arboré soit 43 m² par habitant, un peu plus que Toulouse, Nice, Nantes. Et bien plus que Paris, qui ne compte que 20 % de patrimoine arboré soit 9 m² habitant...

Ces calculs inédits ont été établis par le site nosvillesvertes.fr. Lancé par la start-up Kermap en collaboration avec l’Institut Géographique National (IGN),  le site a utilisé des images satellites et des photos aériennes en haute résolution pour évaluer et comparer la proportion d’espace boisé des agglomérations françaises, en prenant en compte les espaces espaces publics mais aussi privés.

Pour chaque ville, le site propose le pourcentage de patrimoine arboré, le pourcentage de patrimoine arboré dans la totalité de la commune (ville et campagne), mais aussi la surface verte en ville exprimée en terrains de football, et cette même surface indiquée en m² par habitant. (Crédit : capture d'écran du site Nos villes vertes)
Pour chaque ville, le site propose le pourcentage de patrimoine arboré, le pourcentage de patrimoine arboré dans la totalité de la commune (ville et campagne), mais aussi la surface verte en ville exprimée en terrains de football, et cette même surface indiquée en m² par habitant. (Crédit : capture d'écran du site Nos villes vertes)

La végétation pour lutter contre les îlots de chaleur

Si Montpellier arrive en tête de ce palmarès, ce n'est pas un hasard. "À Montpellier, la végétalisation est le fruit des politiques menées par la ville mais aussi des initiatives des habitants. Dans l’hypercentre, la végétation a un rôle plutôt récréatif pour l’ensemble de la population et dans les zones d’habitat résidentiel, elle permet de réguler l’effet d’îlot de chaleur et d’augmenter la valeur des biens immobiliers (jusqu’à 20 %) ", expliquent dans un communiqué Antoine Lefebvre et Nicolas Beaugendre, respectivement président et directeur général de Kermap. 

Avec ce travail, le groupe Kermap espère peser sur les politiques publiques : "Par exemple, nous collaborons avec Rennes Métropole, qui utilise nos données pour mieux intégrer la végétation dans ses documents d’aménagement ", se félicitent les instigateurs du projet. Le site nosvillesvertes.fr a d'ailleurs remporté le label de la fondation Solar Impulse, qui référence à l’échelle mondiale les meilleures solutions en faveur de l’environnement.
 

Le classement des villes en pourcentage d'espace arboré et en m2 par habitant
 







wedemain.fr sur votre mobile